Fuite de diesel à l’Hôpital de Moncton

Le service d’incendie de Moncton a dû maîtriser un déversement de gaz à l’Hôpital de Moncton jeudi après-midi.

Des employés des travaux publics et d’Environnement Canada ainsi que des pompiers se sont présentés à l’intersection des rues West Lane et Garfield Street.

Le capitaine Mike Lake, du service d’incendie de Moncton, explique que les pompiers sont arrivés avec un «aspirateur géant» pour contenir le diesel.

«Un de ceux-là aspire tout», lance-t-il.

Deux réservoirs d’essence de 69 000 litres ont rapidement été suspectés d’être la cause de la fuite. Les équipes d’intervention ont pu déterminer qu’un seul des bidons a coulé.

Les pompiers et les employés des services municipaux ont étalé une forme de terre végétale afin d’absorber le carburant.

Ils ont réussi, du mieux qu’ils pouvaient, à empêcher le coulis de gaz de se rendre dans le drain.

«Mais je crois que du gaz s’est quand même rendu dans le drain», estime M. Lake.

Tout est maintenant rentré dans l’ordre à l’Hôpital de Moncton.

«Notre job est de prévenir à la fuite de s’éparpiller»

La cause de cet incident n’est pas encore connue. «C’est un problème pour le moment parce qu’ils n’ont absolument aucune idée comment c’est arrivé.»

M. Lake a néanmoins une théorie: la personne responsable de remplir les réservoirs ne se serait pas aperçue que l’un d’eux était déjà plein.

Mike Lake tente toutefois de se faire rassurant.

«Ils [l’équipe] sont en train de voir ce qui s’est passé et s’assurent que ça n’arrive pas encore une fois.»