Des médecins en faveur de placer les foyers sous la juridiction des régies de la santé

Des responsables du personnel médical du Réseau de santé Vitalité disent appuyer l’idée du transfert de la gestion des foyers de soins de la province aux deux régies régionales de la santé.

Différents présidents de l’Organisation du personnel médical (OPM) du réseau de santé ont ainsi ouvertement signifié leur appuie au projet qui fait actuellement l’objet de discussions entre les ministères de la Santé et du Développement social et les régies de santé Horizon et Vitalité.

À ce jour, cette gestion est toujours l’affaire du ministère du Développement social et de son unité des services de foyers de soins qui veille à planifier, concevoir et surveiller les services fournis aux résidents et à voir au bien-être de ces derniers.

Selon les promoteurs du projet de gestion, les hôpitaux de soins aigus ne sont tout simplement pas des milieux de vie appropriés pour les aînés qui doivent attendre trop longtemps à l’hôpital avant de pouvoir obtenir une place dans un foyer de soins.

«L’attente est parfois de plus d’un an!  Ils risquent de devenir encore plus malades au lieu de reprendre des forces dans un foyer de soins ou avec de l’aide à la maison. Si les régies de santé coordonnaient ces services, cela augmenterait sûrement leur efficacité», a déclaré lundi par voie de communiqué la Dre Natalie Cauchon, présidente de l’OPM de la zone Acadie-Bathurst.

«Les avantages du transfert des foyers de soins vers les régies sont clairs: amélioration du continuum de soins pour une population aînée croissante et vulnérable, amélioration des services pour les patients hospitalisés pour des soins aigus et meilleure utilisation des ressources», a déclaré d’une même voix le Dr Warren Lyew, le président de la zone Restigouche.

Cette gestion des foyers de soins par le ministère du Développement social est unique au pays, font valoir les détracteurs de ce système.

«Il n’y a qu’au Nouveau-Brunswick où les foyers de soins relèvent du Développement social, partout ailleurs c‘est l’affaire des ministères de la Santé», a tenu à rappeler Thomas Lizotte, porte-parole du Réseau de santé Vitalité.

Selon lui, le réseau Vitalité verrait d’un très bon œil la gouverne de sa part des foyers de soins, ce qui lui échappe actuellement.

«La gérance par Vitalité des foyers de soins faciliterait les choses et se traduirait par des économies de temps, nous encourageons le ministre de la Santé à emprunter cette voie-là», a-t-il ajouté.

Cette idée de confier la gestion des foyers de soins aux régies régionales de la santé ne plaît pas nécessairement à tous.

La semaine dernière, l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick et l’Association des aînés du N.-B. avaient toutes deux indiqué à l’Acadie Nouvelle qu’elles ne voyaient pas d’un très bon œil l’idée de confier aux réseaux Vitalité et Horizon la gestion des établissements qui sont sous la gouverne du ministère du Développement social.