Du jamais vu chez Postes Canada

Avec 90 000 colis traités la fin de semaine passée, le centre de distribution de Postes Canada à Dieppe a enregistré son record historique. L’essor du commerce en ligne, avec Amazon en tête, serait le principal facteur.

«C’est toujours très achalandé pendant la période des Fêtes, mais la semaine passée, nous avons notre connu plus gros week-end de l’histoire, avec 90 000 colis traités», détaille Serges Desjardins, surintendant au centre de distribution de Postes Canada de Dieppe.

C’est par ce centre que tous les colis du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador transitent avant de se retrouver dans les bureaux de poste, puis sous le sapin de Noël. Selon M. Desjardins, la hausse importante des livraisons est étroitement liée à l’essor du commerce en ligne.

«Amazon a changé son mode de livraison dans les Maritimes, explique-t-il. Désormais, ils acheminent directement leurs camions de leurs entrepôts jusqu’à notre centre de distribution, alors qu’auparavant, les camions transitaient par Montréal ou Toronto. En ce moment, il y a environ cinq camions d’Amazon qui arrivent chaque jour ici, c’est du jamais vu.»

Selon les chiffres donnés par le géant du web, chaque camion de livraison d’Amazon contiendrait environ 3200 colis.

«Leurs emballages sont bien identifiables, et j’en vois vraiment passer énormément, explique Allan Shonfield, commis de comptoir pour le plus gros bureau de Postes Canada de Moncton, situé sur la rue St-Georges. J’en ai remis trois à un client il y a quelques minutes.»

Même son de cloche du côté du bureau de poste du Jean Coutu, situé quelques mètres plus loin sur la rue St-Georges.

«Les colis provenant d’Amazon ont désormais leur propre compartiment réservé ici», constate Rose Madden, superviseure adjointe du magasin Jean Coutu.

Du personnel supplémentaire pour le temps des Fêtes

L’augmentation du nombre de livraisons durant cette période de l’année entraîne nécessairement plus de travail pour les employés de Postes Canada.

– Archives

«Tous les jours, je fais des horaires supplémentaires, reconnaît Allan Shonfield. En ce moment, je suis proche des 10 heures de travail quotidiennes!»

Du côté du bureau de Jean Coutu, le comptoir ne désemplissait pas ce mardi après-midi.

«Et c’est tous les jours comme ça depuis deux semaines!, précise Lesa, employée du magasin. L’an passé, nous n’avons connu qu’une seule grosse journée d’achalandage, cette année, ça n’arrête pas.»

En prévision de la période des Fêtes, le centre de distribution de Dieppe a recruté 77 personnes supplémentaires.

«C’est près du double de l’an passé, souligne Serge Desjardins. En 2018, nous avions fait appel à une quarantaine de saisonniers, mais cette année, il faut croire que le département des ventes de Postes Canada a anticipé la forte hausse des commandes passées en ligne. Pour le moment, tout se passe très bien, et nous n’avons eu quasiment aucun retard dans nos livraisons.»

Entre la mi-novembre et la mi-janvier, Postes Canada prévoit de livrer plus de 1,4 million de colis par jour à travers le pays.