Pannes de courant dans plusieurs régions des Maritimes

Plus de 50 000 foyers et entreprises étaient privés d’électricité mardi matin dans les Maritimes, de fortes pluies ayant détruit les lignes électriques, endommagé des bâtiments et forcé la fermeture de certaines écoles et entreprises.

La tempête s’est déplacée dans la région pendant la nuit et les vents se sont levés le matin, avec des rafales atteignant 91 kilomètres à l’heure dans la région de Halifax.

Juste après 9 h, plus de 43 000 clients de Nova Scotia Power étaient dans le noir.

Dans le sud du Nouveau-Brunswick, environ 11 000 clients d’Énergie NB n’avaient pas d’électricité et plus de 400 étaient sans courant à l’Île-du-Prince-Édouard.

À Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, deux immeubles d’habitation ont été évacués pendant la nuit lorsque des vents violents ont gravement endommagé leur toit.

La Croix-Rouge canadienne affirme que personne n’a été blessé, mais plus de 100 locataires ont été forcés de quitter un immeuble du complexe Regency Towers sur Heather Way et un autre plus petit au 57 Ocean Court.

En Nouvelle-Écosse, des photos publiées sur les médias sociaux montrent des arbres et des lignes électriques tombés, et ce qui semble être les débris d’un petit immeuble en construction à Dartmouth.

Des avertissements de vents restent en vigueur pour Halifax, l’est de la province et tout le Cap-Breton.

Environnement Canada indique que des rafales pouvant atteindre jusqu’à 110 km / h sont attendues sur la côte atlantique.

Les vents devraient diminuer en dessous des critères d’alerte plus tard mardi matin sur la partie continentale de la Nouvelle-Écosse et vers midi au-dessus du Cap-Breton.

Des avertissements de vent et de pluie ont été émis pour le sud de Terre-Neuve, la péninsule d’Avalon et certaines parties du Labrador, où des avertissements de neige poudreuse sont en vigueur au nord de Postville.