Trois policiers du Cap-Breton mis à l’amende

Trois agents du Cap-Breton écopent d’amendes après avoir endommagé leur véhicule de police alors qu’ils répondaient à des appels d’urgence.

Le Service de police régional du Cap-Breton affirme que les infractions sommaires sont passibles d’amendes de 410$, de six points de démérite et d’une suspension de permis d’une semaine.

Un policier est accusé de ne pas avoir conduit un véhicule à une vitesse prudente lors d’un incident survenu en mai lorsque son véhicule de police est entré en collision avec un véhicule d’un citoyen à North Sydney.

En août, deux véhicules de police sont entrés en collision sur la route 135. Deux agents de police de sexe masculin sont accusés d’avoir omis de conduire un véhicule à moteur avec prudence.

La police affirme que les accusations font suite à des enquêtes menées par des experts en matière de collision et à des examens internes.

Le chef adjoint Robert Walsh affirme que les policiers sont humains et font des erreurs, mais ils doivent être tenus de répondre de leurs actes en vertu de la loi pour maintenir la confiance du public.

La force affirme que les officiers seront disciplinés et formés «pour corriger et renforcer leurs comportements de conduite» et dit qu’un cours de formation pour les intervention d’urgence sera maintenant obligatoire.