Moins de cas de grippe que l’an passé au Nouveau-Brunswick

Selon les chiffres donnés par la Santé publique, il y a moins de cas de grippes signalés cette année qu’à la même période l’an dernier.

«Au 7 décembre 2018 (semaine 49), nous avions déjà 67 cas signalés, contre 17 cette année», souligne Jennifer Russel, médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick.

La saison de grippe a pourtant été annoncée potentiellement sévère pour cet hiver par les spécialistes, qui fondent leurs prévisions sur la saison grippale écoulée dans l’hémisphère sud. Cette année, en Australie, la souche dominante a été le H3N2, généralement plus résistante au vaccin que les autres souches, ce qui laisserait présager une saison compliquée.

«C’est toujours difficile à prévenir, et on ne sait pas si ça va s’aggraver, explique la Dre Russel. Nous faisons toujours les bilans en fin de saison. D’ici là, le meilleur moyen de se protéger, ça reste d’aller se faire vacciner.»

Au Nouveau-Brunswick, les derniers chiffres donnés par le ministère de la Santé publique font état de six cas de grippe A (H1N1), cinq de grippe A (H3N2), 1 cas de grippe A (non sous-typé) et 5 cas de grippe B. À l’échelle du Canada, la souche prépondérante est le H3N2 jusqu’à présent.

Le ministère de la Santé affirme en outre avoir commandé de nouvelles doses de vaccins au cours des dernières semaines.

«Nous avions reçu 329 000 doses de vaccins à l’origine, mais nous en avons commandé 50 000 supplémentaires, précise la médecin-hygiéniste en chef. La demande a dépassé nos attentes. On ne parle pas du nombre de personnes venues se faire vacciner, mais du nombre de doses que nous avons distribués aux médecins, aux infirmières ou aux pharmacies.»

À la pharmacie Loblaw de Moncton, plus de gens qu’à l’accoutumée sont venus se faire vacciner.

«Nous avons environ 1100 personnes qui se sont faites administrer une dose pour l’instant, souligne Matthew Swetnam, manager de la pharmacie. Ça a l’air de se calmer un peu ces derniers jours.»

En 2018- 2019, au Nouveau-Brunswick, il y a eu environ 3008 cas de grippe confirmés en laboratoire, dont 619 hospitalisations, 106 patients admis aux soins intensifs, et 36 décès en raison de maladies liées à la grippe.