Un nombre record d’ours polaires à Tracadie!

«Elle est comme en été!»

À 79 ans, bientôt 80, Alyre Duguay, de Lamèque, ne compte plus les fois où il s’est saucé le gros orteil – et le reste du corps – dans l’eau glacée de la Petite rivière Tracadie.

La baignade des Ours polaires, une tradition qui lance la nouvelle année, est un incontournable pour ce participant. À tout Seigneur tout honneur, il a été le premier d’un nombre record de 121 plongeurs à encaisser sans broncher ce choc thermique, mercredi.

«C’est pas si pire que ça, avoue-t-il. Une heure après, tu files assez bien, c’est pas croyable. C’est comme si j’avais dormi 24 heures. C’est surprenant comment c’est bon. Il faut essayer ça au moins une fois dans sa vie.»

Alyre Duguay, de Lamèque, est escorté hors de l’eau. 33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette

Il a fait un temps magnifique pour cette 33e baignade. Cela a certainement aidé à briser la marque de 2015 (95 participants). Pendant que les braves se succédaient à la rampe sous une bonne escorte de sécurité, une belle foule – plus de 300 personnes – était présente à la marina du centre-ville pour les motiver à officiellement souhaiter la bienvenue à 2020.

33e baignade des Ours pollaires de Tracadie, 1er janvier 2020. – Réal Fradette

En visite chez de la parenté, Loïc Bescond, âgé de 14 ans, accompagné de son frère Marc-André Champagne et de sa conjointe Janie Desharnais, de Montréal, a voulu tenter cette expérience.

«Marc-André m’a encouragé à le faire, affirme le jeune adolescent. Mon père l’a aussi fait il y a deux ans. Je m’attends à avoir froid…»

«Je l’ai fait une fois, il y a une dizaine d’années. Je ne lui ai rien dit. Je lui garde la surprise», ajoute son frère, avec un sourire en coin.

Janie Desharnais, Loïc Bescond et Marc-André Champagne, de Montréal, peu après leur baignade. 33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette

Maxime Benoît, âgé de 7 ans, et son ami Mederic Brideau, âgé de 8 ans, se gardent bien au chaud dans leurs serviettes avant d’aller plonger.

«Je suis un peu stressé. Je pense que je vais avoir froid», laisse échapper Maxime. Il ne veut pas reculer.

«Ils sont plus braves que leurs parents», indique Israël Brideau, le père de Mederic, qui a choisi de passer son tour…

Maxime Benoît et Mederic Brideau se préparent pour leur première baignade. 33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette

Quelques instants plus tard, Loïc s’approche de la cage. À voir son visage, il est quelque peu craintif. Sans hésitation, il se tire à l’eau.

«C’était moins froid que je pensais, avoue-t-il, recouvert d’une serviette quelques instants après sa sortie. Il ne fallait pas que je recule. Le pire a été de marcher dans l’eau glacée au début. Je suis content de l’avoir fait. Je vais certainement revenir.»

Jean-Roger Comeau, le principal organisateur, est emballé par la participation des gens à cet événement bien particulier. Il se dit heureux de voir autant de bénévoles collaborer au succès de cette baignade hivernale.

33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette
1er janvier 2020. Record d’inscription avec 121 baigneurs.

«On voit qu’ils veulent que ça continue. Ce qui m’impressionne chaque année, c’est le nombre de nouveaux participants. Les gens en entendent parler et ils viennent essayer cette expérience», fait-il part.

Une autre personne heureuse: Roger Saint-Coeur. Tous les dons volontaires des personnes inscrites iront à la banque alimentaire Au Rayon d’espoir de Tracadie, dont il est le responsable.

Quand M. Duguay dit que l’eau est «comme en été», on peut le croire sur parole. Comme quoi «une petite saucette au frette» peut faire le bonheur de bien du monde.

33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette

 

33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette

 

33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette

 

33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette

 

33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette
1er janvier 2020
Un bénévole enlève la glace du trou.

 

33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette

 

33e baignade des Ours polaires de Tracadie. – Acadie Nouvelle: Réal Fradette