Opération Nez rouge: un bilan positif malgré une baisse des raccompagnements

Les responsables d’Opération Nez rouge au Canada et au Nouveau-Brunswick ont dressé un bilan positif de cette autre saison de raccompagnements qui vient de s’achever.

Au Nouveau-Brunswick, pas moins de 1731 bénévoles ont pris part aux activités de Nez rouge durant la période des Fêtes, ce qui a permis de raccompagner en toute sécurité 2086 clients qui ont fait appel au service.

Il s’agit d’une diminution de 242 raccompagnements par rapport à l’année précédente.

C’est à nouveau dans la région de la Péninsule acadienne où les bénévoles d’Opération Nez rouge ont été les plus sollicités.

À eux seuls, ces derniers ont effectué 973 raccompagnements, soit près de la moitié du total enregistré dans l’ensemble de la province.
Grâce à leurs sorties sur les routes de la région et aux dons des clients qui avaient souvent le cœur à la fête, les 345 bénévoles de l’organisme de la Péninsule ont pu amasser cette année une somme de 14 280$.

Le montant sera remis en totalité et à parts égales aux cinq Clubs Richelieu de la Péninsule acadienne.

«Au-delà des statistiques et du nombre de raccompagnements, la mission de Nez rouge en est une de sensibilisation et, à ce chapitre, ç’a été bien réussi. Tout s’est bien déroulé, chaque appel a été honoré, la population a été généreuse et il n’y a pas eu d’incident», a indiqué Jean-Marie Boudreau, le coordonnateur d’Opération Nez rouge dans la Péninsule acadienne.

Ailleurs au Nouveau-Brunswick, le nombre de raccompagnements effectué par l’organisme en 2019 s’est chiffré à 545 dans la région d’Edmundston, 372 dans la région Chaleur et à 196 à Saint-Jean et ses environs.

Gaétan Germain, le coordonnateur au développement du Nouveau-Brunswick pour Opération Nez rouge, a souligné qu’environ 41 000$ ont pu être amassés à l’échelle provinciale, une somme légèrement supérieure à celle récoltée l’année dernière.

«Je suis très satisfait de la campagne. Même si elle revient chaque saison, on dirait que c’est un challenge et du plaisir pour chaque région plutôt que d’être routinier.»

À l’échelle du pays, l’organisme est parvenu à mobiliser pas moins de 48 606 bénévoles dans une centaine de communautés et à reconduire par le fait même 69 029 clients.

«Même après 36 campagnes, je trouve toujours aussi extraordinaire de voir qu’ils sont des milliers de bénévoles à être au rendez-vous, année après année. Ensemble, ils permettent à l’Opération Nez rouge de prendre vie durant la période des Fêtes. Leur générosité et leur engagement envers leur communauté contribuent à rendre nos routes plus sécuritaires» a souligné par voie de communiqué Jean-Marie De Koninck, le président fondateur de l’Opération Nez rouge.