Un pas de plus vers le recyclage à domicile pour Campbellton

La Ville de Campbellton se rapproche encore un peu plus de son objectif de démarrer son programme de recyclage à domicile cet hiver.

Lundi, les employés de la Ville ont commencé la livraison des quelque 1800 bacs à recyclage achetés afin de permettre le début du programme. Ces bacs, rappelons-le, sont offerts gratuitement aux maisons unifamiliales de Campbellton. Les propriétaires de duplex, d’immeubles à logements ou autres types d’habitations devront, pour leur part, se doter eux-mêmes d’un bac s’ils désirent prendre part au programme.

On estime à environ 3500 le nombre d’habitations (résidences et logements) à Campbellton, ce qui signifie que c’est un peu plus de la moitié de la population qui recevra un bac gratuitement.

Selon Ian Comeau, coordonnateur du département de déchets solides à la CSR-Restigouche, l’arrivée de Campbellton dans le portrait du programme recyclage régional devrait avoir un apport significatif.

«Si tout le monde recycle, on croit que ça permettrait de récolter environ 250 tonnes de matières annuellement. Mais c’est certain qu’on n’atteindra pas ces chiffres dès le départ, il reste encore beaucoup de variables inconnues. On espère, par exemple, que tous les citoyens qui ont des bacs vont recycler. On ignore par contre combien de ceux qui n’en ont pas vont s’en procurer un. Ça peut donc jouer, car ce n’est pas tout le monde qui participera», indique-t-il.

Ce dernier ajoute qu’à compter de la semaine suivant l’implantation du programme, les deux conteneurs à recyclage (communautaire) seront enlevés, ce qui signifie que les gens qui n’ont pas de bacs n’auront plus d’option autre que de recycler à domicile.

Le programme de recyclage débutera officiellement à Campbellton dans la semaine du 3 février, soit avec un peu plus d’un an de retard sur le reste des communautés membre de la Commission des services régionaux du Restigouche.

À la différence d’ailleurs en région par contre, seul le recyclage aura lieu aux deux semaines. Afin d’éviter la prolifération de vermines (rats, moufettes, ratons laveurs, etc.) en ville, le conseil municipal a en effet choisi de continuer la collecte des déchets réguliers sur une base hebdomadaire.

«Ce n’est pas recommandé pour une ville de conserver les vidanges pendant deux semaines. Nous pensons que cette formule n’occasionnera pas beaucoup de dépenses additionnelles en bout de la ligne. Le plus important pour nous et notre donateur (NDLR: Campbellton a reçu un don de 80 000$ pour démarrer son programme), c’est que le programme aille de l’avant. Ce sont nos enfants qui seront les bénéficiaires de ce geste», exprime la mairesse de Campbellton, Stéphanie Anglehart-Paulin.

Avec l’implantation du programme à Campbellton, il ne restera plus qu’une seule communauté à ne pas prendre part au recyclage à domicile, soit la Première nation d’Eel River Bar. Celle-ci révisera sa position à la fin de son contrat de collecte des déchets. Entre-temps, elle pourra continuer de compter sur son conteneur communautaire.