Disparition de Rolland Roy: les recherches en mer reprennent

Les recherches se poursuivent afin de localiser Rolland Roy qui manque à l’appel depuis vendredi et dont la camionnette a été retrouvée submergée dans les eaux de la Baie des Chaleurs.

Mercredi matin, l’équipe de plongée de la GRC est retournée dans les eaux glacées de Dalhousie afin d’élargir la zone de couverture. Elle comptait notamment explorer le secteur des rochers Bon Ami et l’enclave située non loin de l’ancienne centrale thermique d’Énergie NB.

Il faut dire que les recherches aériennes menées lundi à l’aide de l’hélicoptère de la GRC n’ont pas permis de localiser l’homme âgé de 63 ans. Idem pour les recherches sous-marines entreprises la veille (dimanche). Une équipe de plongeurs avait alors scruté le secteur immédiat de la baie où la camionnette du disparu a été repêchée, soit non loin du débarcadère à bateaux situé à proximité du parc Inch Arran à Dalhousie. Cette fois, les plongeurs iront plus loin.

Selon la GRC, l’hélicoptère a ratissé un large périmètre, mais le résultat est demeuré vain. Mardi, on avait donc choisi de ne plus poursuivre les recherches par la voie des airs.

«On a décidé de reprendre les recherches aquatiques dans un secteur qui n’avait pas été ciblé la première fois. Lors de cette sortie, ils avaient couvert une distance d’environ 300 pieds à partir de la plage. Là, on compte se rendre plus près des rochers et même vérifier un autre secteur où les courants marins seraient susceptibles d’avoir transporté le corps de M. Roy», souligne le sergent François Côté de la GRC de Campbellton.

Les recherches ont débuté tôt en matinée afin de permettre aux plongeurs de profiter d’un maximum de luminosité.

Rolland Roy – Gracieuseté

Résident de Gloucester Junction près de Bathurst, Rolland Roy n’a pas donné signe de vie à sa famille depuis vendredi. Il aurait été aperçu pour la dernière fois aux alentours de 18h à Campbellton. Par la suite, il se serait rendu dans la région de Dalhousie vers 1h. Samedi en matinée, sa camionnette a été repérée dans les eaux de la Baie des Chaleurs à Dalhousie avant d’être sortie de cette position par des pompiers.

Selon le sergent Côté, la situation des recherches – si toujours infructueuses – sera réévaluée après un bilan des travaux effectués en journée.

«On commence par élargir les zones de recherches et on verra ensuite quelle sera la prochaine étape. C’est certain qu’on ne pourra pas couvrir toute la baie – ce serait impossible –, mais on se concentre sur les endroits les plus probables où M. pourrait se trouver s’il s’est noyé. On fait tous les efforts possibles pour le retrouver afin que la famille puisse avoir l’esprit tranquille, qu’elle puisse obtenir une confirmation de ce qui est arrivé à M. Roy», indique le policier.

La GRC demande par ailleurs l’aide du public pour tout renseignement concernant cette disparition. M. Roy mesure 6 pieds et pèse environ 185 livres. Il a les cheveux courts gris, les yeux bleus et porte des lunettes.