L’Alliance des gens prête à appuyer le gouvernement Higgs une année de plus

L’Alliance des gens est prête à renouveler son entente informelle de soutien avec le gouvernement minoritaire de Blaine Higgs.

Le chef de la formation politique, Kris Austin, a indiqué mercredi que son parti – qui est en baisse dans les sondages – était en négociation avec le gouvernement pour assurer sa survie pour une autre année.

«Nous voulons faire savoir à la population qu’il y a un gouvernement stable parce que les gens n’ont pas besoin de cette (incertitude). Ils doivent pouvoir compter sur de la stabilité au gouvernement», a-t-il dit.

Avec seulement 21 députés à l’Assemblée législative, le Parti progressiste-conservateur a besoin de l’appui des trois élus alliancistes pour se maintenir au pouvoir et éviter des élections.

Après la chute du gouvernement libéral de Brian Gallant en novembre 2018, l’Alliance des gens s’était engagée publiquement à soutenir les progressistes-conservateurs pendant au moins 18 mois lors des votes de confiance afin d’assurer la stabilité du gouvernement.

Le renouvellement d’une entente de ce genre est aussi nécessaire pour éviter que la province ne se retrouve avec un gouvernement minoritaire qui fait du surplace, selon Kris Austin.

«Le gouvernement doit aussi avoir confiance qu’il peut aller de l’avant. Nous avons toujours dit au gouvernement “soyez audacieux, faites des choix audacieux. Nous vous appuierons dans vos démarches audacieuses si elles ont du sens’’ et c’est ce que nous allons faire.»

Le soutien continu de l’Alliance des gens ne sera toutefois pas gratuit.

«J’ai clairement indiqué que nous voulons voir du progrès du côté de la réforme fiscale et je pense que le premier ministre est du même avis que nous dans ce dossier.»

M. Austin aimerait notamment que la province donne plus de flexibilité aux municipalités pour adopter différents taux d’impôt foncier en fonction des types de propriétés.

L’entente de soutien entre l’Alliance et le gouvernement Higgs devrait demeurer informelle et non contraignante, selon Kris Austin.

«C’est un accord non officiel. Nous n’y sommes pas liés d’aucune façon. Ce sera toujours projet de loi par projet de loi dans la plupart des cas.»

Depuis les élections, les trois députés de l’Alliance des gens ont toujours voté avec le gouvernement sur les questions de confiance comme le discours du Trône et le budget.