Dame Nature malmène le réseau routier

La tempête hivernale qui frappe le Nouveau-Brunswick dimanche n’est pas sans laisser de traces de son passage.

Les conditions routières étaient particulièrement difficiles dans la plupart des régions de la province en raison des fortes précipitations qui sont tombées sous forme de neige, de pluie, de pluie verglaçante et de grésil.

Peu avant midi dimanche, les déplacements n’étaient pas recommandés sur la route 2 entre la frontière du Québec et la région de Moncton en raison de la présence de glace sur la chaussée et de la visibilité réduite par endroit.

«Les conditions routières sont très mauvaises», a répété dimanche la GRC du Nouveau-Brunswick via son compte Twitter.

Les activités dans les aéroports de Moncton, de Fredericton et de Saint-Jean sont également perturbées en raison du mauvais temps qui a forcé l’annulation de quelques vols prévus à l’horaire.

Dès samedi matin, l’entreprise Maritime Bus avait d’ores et déjà décidé d’interrompre son service de transport par autocar au Nouveau-Brunswick au cours de la journée de dimanche.

Peu avant midi, plus de 150 clients d’Énergie NB étaient privés d’électricité dans les comtés de York, Carleton et Charlotte.

Au même moment, Environnement Canada maintenait ses avertissements de pluie verglaçante et de grésil pour les régions Sud du Nouveau-Brunswick et de neige pour les régions situées un peu plus dans le nord de la province.

Les plus récentes prévisions météorologiques font état de précipitations devant cesser en soirée dimanche.