Décès soudain de Guy Cormier, maire de Saint-Léolin

Le monde municipal de la Péninsule acadienne est en deuil à la suite du décès soudain de Guy Cormier, maire de Saint-Léolin. M. Cormier est décédé de complications ce week-end à la suite d’une chirurgie au coeur à l’Hôpital de Saint-Jean.

Guy Cormier est devenu maire de Saint-Léolin en 2018, quelques mois après la démission du maire précédent, Mathieu Chayer. Il était membre du conseil municipal depuis 2014.

Dès son élection au conseil municipal, le développement du village est devenu une priorité pour lui. Il tenait notamment à trouver une nouvelle vocation pour l’ancienne école Le Maillon, fermée en 2012.

Après plusieurs années de rumeurs et de faux espoirs, le village est parvenu à attirer Daniel et Chantal Ratté, deux entrepreneurs du Québec qui habitaient aux États-Unis. Le couple exploite aujourd’hui une ferme verticale à l’intérieur de l’école.

«C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris du décès du maire. Sans M. Cormier, nous ne serions pas ici à Saint-Léolin. Nous serions probablement en Alberta, en Ontario ou n’importe où. Mais grâce à son travail extraordinaire et à sa persistance, cela a fait que nous sommes arrivés à Saint-Léolin», a commenté Daniel Ratté, dans une vidéo hommage publiée sur Facebook.

«Il va nous manquer. Il était quelqu’un de rassembleur. Nous ne le connaissions pas depuis une éternité – peut-être depuis un an – et nous l’avons rencontré en personne seulement en août lorsqu’on a pris possession de l’école, mais il n’arrêtait pas. Il a fait beaucoup de travail pour nous.»

Le conseil municipal et le personnel du Village de Saint-Léolin ont aussi tenu à lui rendre hommage.

«Aujourd’hui est un jour triste et sombre pour la communauté; notre maire Guy Cormier est décédé tôt ce matin. Monsieur Cormier représentait très bien notre municipalité, par l’entremise de rencontres avec différents ministres, politiciens et autres. Sa fierté envers Saint-Léolin était indéniable et il consacrait de nombreuses heures de bénévolat, avec son épouse Edwidge, au bien-être de sa communauté», peut-on lire dans un message rendu public sur les médias sociaux.

«Il contribuait à sa façon au développement économique du Village de Saint-Léolin. Il avait le coeur à la bonne place et une énergie qui en surprenait plus d’un dans son entourage. La communauté perd un homme remarquable qui voulait faire une différence dans sa belle localité.»

La députée de Caraquet, Isabelle Thériault, a aussi partagé ses condoléances.

«Nous perdons un homme dédié au développement de sa communauté. Il était vaillant et très impliqué dans les activités communautaires de la région. Il avait toujours de nombreux projets en tête pour son village. Mes sincères sympathies à sa famille et à toute la communauté. Une grande perte pour le Village de Saint-Léolin.»

La date des funérailles n’a pas encore été précisée.