Benoît XVI brise le silence sur le célibat des prêtres

Le pape à la retraite Benoît XVI a rompu son silence pour réaffirmer l’importance du célibat sacerdotal, la règle selon laquelle seuls des hommes célibataires peuvent être ordonnés prêtres.

Au moment où le pape François se demande s’il doit autoriser les hommes mariés à devenir prêtres afin de combler la pénurie de prêtres catholiques, Benoît XVI s’exprime sur le sujet dans un livre qui sera très bientôt publié.

Benoît XVI a coécrit le livre Des profondeurs de nos coeur, avec son collègue conservateur, le cardinal guinéen Robert Sarah, qui dirige le bureau de liturgie du Vatican et qui est un critique discret de François 1er.

Le quotidien français Le Figaro a publié dimanche des extraits du livre; l’Associated Press a obtenu une version préliminaire de l’édition anglaise, qui est publiée par Ignatius Press.

L’intervention de Benoît XVI est extraordinaire, car il avait promis de rester «caché» lors de sa retraite en 2013 et il a également promis son obéissance au nouveau pape.

Il a largement tenu cet engagement, bien qu’il ait écrit un étrange essai l’année dernière sur le scandale des abus sexuels dans lequel il a imputé la crise à la révolution sexuelle des années 1960.

Sa réaffirmation du célibat sacerdotal, cependant, est au cour d’une question politique épineuse à laquelle le pape François est supposé répondre, et pourrait bien être considérée comme une tentative publique de l’ancien pape d’influencer la pensée de l’actuel.