Le maire de Saint-Léolin porté à son dernier repos

Le maire de Saint-Léolin, Guy Cormier, a été porté à son dernier repos jeudi après-midi. M. Cormier, âgé de 70 ans, est décédé le week-end dernier à l’Hôpital régional de Saint-Jean de complications à la suite d’une chirurgie au coeur.

Plusieurs centaines de proches, d’amis, d’anciens collègues et d’autres dignitaires politiques ont assisté aux funérailles en l’église Sainte-Marguerite-Bourgeois de Saint-Léolin. M. Cormier est devenu maire de Saint-Léolin en 2018, quelques mois après la démission du maire précédent, Mathieu Chayer. Il était membre du conseil municipal depuis 2014.

En plus de son engagement politique, M. Cormier a travaillé pendant de nombreuses années dans le secteur des pêches.

Dès son élection au conseil municipal, le développement du village est devenu une priorité pour lui. Il tenait notamment à trouver une nouvelle vocation pour l’ancienne école Le Maillon, fermée en 2012. Il a atteint son objectif. Depuis cet automne, Daniel et Chantal Ratté, deux entrepreneurs du Québec qui habitaient aux États-Unis, exploitent aujourd’hui une ferme verticale à l’intérieur de l’école.

«Mon parrain avait deux rêves. Il voulait devenir maire et donner une deuxième vie à l’école. Il rêvait d’un village où il fait bon vivre», a dit sa filleule, Sylvie Cormier.