Hausse des tarifs dans les attractions touristiques provinciales

Il en coûtera un peu plus cher cet été pour visiter certaines des attractions touristiques les plus populaires du Nouveau-Brunswick.

Fredericton entend recueillir 1,2 million $ supplémentaires en 2020-2021 en haussant les droits d’entrée pour une dizaine de sites comme des parcs et des campings.

À partir du 10 mars, une famille de 4 devra débourser 3$ de plus pour visiter le Village Historique Acadien.

Selon le ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, les droits d’entrée au Village sont demeurés les mêmes depuis 2016.

«Cette augmentation permet de générer des recettes supplémentaires pour compenser le coût de la gestion des parcs provinciaux et de faire en sorte que les droits correspondent à ceux d’autres attractions privées et publiques», indique-t-on dans un rapport déposé à l’Assemblée législative par le ministre Robert Gauvin.

L’explication fournie est là même pour les hausses de tarifs au parc Hopewell Rocks. Il en coûtera bientôt 9,50$ de plus pour une famille de 4 pour admirer  de près les célèbres rochers en forme de pot de fleurs sur la rive de la baie de Fundy.

Les prix à huit campings provinciaux, dont ceux du mont Carleton, du parc de la République et de la plage Parlee, grimperont également.

Les hausses des droits de camping quotidiens varient d’aussi peu que 2$ de plus pour le camping sauvage au parc de Mactaquac jusqu’à 21$ de plus pour un «abri rustique» à la plage Murray.

Le gouvernement du premier ministre Blaine Higgs a effectué d’importantes compressions au sein du ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture dans son premier budget.

Les dépenses du ministère sont passées de 62 millions $ l’an dernier à 53,7 millions $ cette année, soit une baisse de 13,5%.

Le gouvernement Higgs déposera son budget 2020-2021 le 10 mars.