Séances photos à Beresford pour aider les animaux d’Australie

Jana Doucet aurait pu faire don de quelques dollars pour aider les milliers d’animaux victimes des feux en Australie, mais la jeune femme de Nash Creek, près de Belledune, a décidé de contribuer à sa façon.

Mme Doucet conduisait sur l’autoroute 11, la semaine dernière, lorsqu’elle a entendu à la radio un reportage accablant sur les incendies en Australie.

«Au départ, je me suis dit: ah! Il faut vraiment que je fasse un don», a-t-elle raconté.

«Mais après, j’ai pensé : “Non, ce n’est pas assez.”»

La jeune femme a passé le reste du trajet à se creuser la tête pour trouver une solution, un moyen d’amasser plus d’argent pour les animaux en sol australien.

«Et si j’organisais une collecte de fonds pour inciter le maximum de gens à donner?», s’est-elle interrogé.

Photographe professionnelle, Mme Doucet a finalement décidé de combiner sa passion pour les animaux à celle de la photographie de manière à offrir des “mini-sessions” pour animaux de compagnie au profit de la cause.

L’événement aura lieu le samedi 25 janvier de 10h à 16h à l’Hôpital Vétérinaire Chaleur de Beresford.

«J’encourage les gens à réserver leur place, mais ce n’est pas nécessaire», a-t-elle précisé.

Chaque mini session sera d’une durée d’environ 10 minutes.

Les participants retourneront chez eux avec deux images numériques de leur animal de compagnie devant un arrière-plan professionnel.

«100% des profits seront versés à l’organisme Wires, un groupe de sauvetage pour les animaux sauvages en Australie», a assuré la photographe.

Mme Doucet expérimente avec la photo depuis plus de 15 ans.

Elle a déjà travaillé avec différents animaux lors de séances et appartient elle-même deux chiens nommés Hendrix et Hank.

Plus d’un milliard d’animaux affectés

Selon les informations de l’organisme Wires, plus de huit millions d’animaux en Nouvelle-Galles-du-Sud, et un milliard en Australie auraient été affectés par les feux de forêt depuis septembre 2019.

On parle de kangourous, de koalas, mais aussi de nombreuses espèces d’oiseaux et de reptiles qui ont perdu leur habitat ainsi que l’accès à de la nourriture et de l’eau.

L’organisme note aussi sur son site web que leurs bénévoles ont assisté à plus de 3 300 sauvetages d’animaux malades, blessés ou orphelins au mois de décembre seulement.