Blizzard: l’armée sera déployée pour venir en aide aux Terre-Neuviens

Le gouvernement fédéral se prépare à déployer l’armée canadienne pour venir en aide aux Terre-Neuviens qui doivent se relever du passage d’un blizzard qui a paralysé sa capitale Saint-Jean et l’est de la province avec des quantités de neige record. Certains secteurs ont reçu plus de 70 centimètres de neige.

Le premier ministre Dwight Ball a demandé l’aide d’Ottawa samedi. Le ministre fédéral des Ressources naturelles, Seamus O’Regan, a affirmé qu’Ottawa va déployer toutes les ressources possibles sur le terrain, particulièrement dans la région de Saint-Jean durement éprouvée. Même si aucun détail n’a été dévoilé sur l’aide qu’apportera l’armée, le ministre O’Regan a assuré que l’accès à l’hôpital principal de la capitale sera la priorité.

Les Forces armées canadiennes disent espérer pouvoir déployer des troupes dès dimanche afin de venir en aide aux régions affectées par la tempête.

Sur son compte Twitter, Opérations des Forces armées canadiennes mentionnent que ses tâches prévues seront « d’aider au déneigement, d’assurer le transport des résidents vers les centres de réchauffement ou d’urgence et de veiller à ce que les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé soient prises en charge ».

« Nous sommes aux côtés des canadiens en cas de besoin. Votre communauté est aussi notre communauté », ajoute-t-on.

Entre-temps, les recherches ont repris dimanche matin pour trouver un homme de 26 ans porté disparu dans la tempête. Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Joshua Wall a disparu après avoir quitté le domicile familial à Roaches Line pour se rendre à pied chez un ami à Marysvale.

Une porte-parole de la GRC, Glenda Power, a indiqué que le périmètre de recherche a été élargi puisque les autorités croient que M. Wall serait parvenu à sortir du secteur boisé et serait revenu sur la route à la suite d’une déclaration d’un témoin.

L’état d’urgence déclaré vendredi à Saint-Jean et dans plusieurs municipalités environnantes demeurait en vigueur dimanche, obligeant la fermeture des commerces et entreprises et interdisant l’accès aux routes, sauf aux véhicules d’urgence.

L’heure est donc au pelletage et les équipes de Newfoundland Power s’affairent à rétablir le courant à quelque 3500 clients.

Tous les vols ont été annulés à l’aéroport international de Saint-Jean de Terre-Neuve et il était encore incertain dimanche matin à quel moment l’aéroport va pouvoir reprendre ses opérations.

Par ailleurs, les Terre-Neuviens ne doivent pas ranger leur pelle trop loin puisque d’autres précipitations de neige sont annoncées en début de semaine pour l’est de Terre-Neuve.

Selon les prévisions d’Environnement Canada, la prochaine bordée laissera généralement 10 cm et peut-être plus par endroits.