Saint-Léolin apprend à vivre sans son maire

C’est avec le cœur lourd que les membres du conseil municipal de Saint-Léolin entament le sprint final avant les élections municipales.

Lundi soir, le conseil s’est réuni pour la première fois depuis le décès subit du maire Guy Cormier. Le 11 janvier, M. Cormier est décédé de complications à la suite d’une chirurgie au coeur à l’Hôpital de Saint-Jean.

Une minute de silence a été observée en sa mémoire. Au cours de la réunion, son absence s’est fait ressentir.

«Ça fait drôle qu’il ne soit pas ici», a mentionné le conseiller Jean-Maurice Boudreau.

«On a perdu un gros morceau, mais il faut continuer. Il reste quatre mois à notre mandat. Il sera très difficile à remplacer, mais on fera de notre mieux», a ajouté Guy Bertin, nommé maire par intérim.

Le poste de maire suppléant sera occupé par la conseillère Linda Collin.

M. Bertin entend profiter des prochains mois pour voir s’il souhaite briguer le poste de maire pour un véritable mandat de quatre ans.

Bien que rien n’a encore été décidé, le conseil compte également immortaliser la mémoire de M. Cormier.

«On va faire de quoi, c’est certain.»

Priorités

Avant les prochaines élections, prévues en mai, le conseil municipal aimerait pouvoir finaliser des dossiers lancés en collaboration avec Guy Cormier.

Parmi les priorités figurent la rénovation de la caserne de pompiers, la réfection du boulevard Saint-Joseph et terminer des travaux sur des fossés sur la route à l’extérieur du village.

Le conseil municipal espère toucher à du financement du gouvernement provincial pour compléter ces projets.

«Pour les égouts, j’aimerais avoir des nouvelles du ministère des Transports avant l’élection.»

Élu pour la première fois en 2012 en tant que conseiller, Guy Bertin est fier de ce qu’a accompli le conseil municipal au cours des huit dernières années, en dépit des moyens limités de la municipalité.

«J’ai hâte de faire le bilan. Au cours des derniers huit ans, le conseil a beaucoup accompli. J’ai hâte de calculer tout ce qu’on a pu mettre dans le village. Ça vaut plus d’un million de dollars au total.»