Maison délabrée: Caraquet retire deux voitures désaffectées

La Ville de Caraquet a obtenu une ordonnance judiciaire et a fait enlever deux véhicules désaffectés d’une résidence jugée inesthétique près du centre-ville.

L’opération a été effectuée jeudi, après une rencontre de la dernière chance entre le résident de la demeure et le conseil municipal, a laissé savoir le directeur général de la ville, Marc Duguay.

«Nous avons négocié avec le résident avant de l’aviser de notre démarche. Nous étions dans notre droit. Nous lui avons expliqué que les deux voitures contrevenaient à nos arrêtés concernant nos lieux inesthétiques et dangereux», a-t-il mentionné, en ajoutant que Caraquet avait reçu d’autres plaintes de citoyens concernant cette maison dont l’état est délabré.

Ce dossier n’est pas nouveau à la Ville, qui tente depuis des années de convaincre les personnes liées à cette demeure de mieux entretenir le terrain et la maison.

À l’automne, un citoyen avait même lancé une pétition pour aider le résident, mais ce dernier avait refusé toute collaboration.