Le maire de Cap-Pelé candidat à sa réélection

Le maire sortant de Cap-Pelé, Serge Léger, annonce son intention de briguer un second mandat à la mairie lors des élections municipales qui auront lieu en mai prochain.

La décision de se lancer à la course à la mairie a été longuement réfléchie.

«Les choses ne sont pas encore finies pour moi. J’ai tellement aimé mon expérience, à voir le changement du village de Cap-Pelé et à continuer la croissance du village», confie le principal intéressé.

Serge Léger croit pouvoir convaincre grâce à son bilan. Il note que durant les quatre dernières années, la valeur totale des permis de construction dans le village de 2 425 habitants a grimpé en flèche. En tout, 15 millions de dollars ont été octroyés en permis de construction en 2019.

«C’est la plus grosse année. Avant ça, c’était en 2011, où il y avait eu 9 millions de dollars qui avaient été octroyés en permis de construction.»

Le maire souhaite continuer sur cette lancée.

«Notre village fait face à une importante croissance, tant au sein du secteur résidentiel que du secteur commercial. L’initiative est excellente, il faut contribuer à ce boom économique très positif pour Cap-Pelé», souligne M. Léger.

En effet, la construction d’immeubles et de maisons est à la hausse pour loger les nouveaux arrivants à Cap-Pelé. Le village a connu un boom démographique depuis que les usines de transformation de la région ont multiplié les embauches de travailleurs étrangers.

Environ 6 millions de dollars auraient été investis dans des projets d’eaux et égouts. Les chemins Thibodeau, Saint-André ainsi qu’une section du chemin Acadie ont été ajoutés au système d’égouts sanitaires de la municipalité.

M. Léger propose d’investir dans des rénovations majeures à l’aréna incluant l’ajout de vestiaires.

Quant au secteur touristique, la Plage de l’Aboiteau est devenue la première plage d’eau salée au Canada à recevoir l’écocertification internationale du Pavillon bleu en 2018.

M. Léger assure qu’il amènera des solutions innovatrices pour la croissance du tourisme s’il est élu pour un deuxième mandat. La Ville s’intéresse notamment à concevoir des sentiers pour les cyclistes à Cap-Pelé.

Le Congrès mondial acadien 2019 aura permis d’ouvrir les portes à des échanges économiques et culturels avec la ville sœur de Broussard en Louisiane, un lien créé en 1984.