Le chef du Parti vert tend la main à Robert Gauvin

Robert Gauvin ferait un «excellent» candidat pour le Parti vert, selon David Coon.

Le chef du parti écologiste a salué vendredi le courage de M. Gauvin quelques minutes après l’annonce de son départ du gouvernement.

«Ça a dû être une décision très difficile à prendre. Il est très courageux de l’avoir fait», a commenté M. Coon.

«Comme il l’a mentionné, son travail est d’abord de servir les gens de sa circonscription. C’est ce qu’il fait et c’est ce que son père voudrait qu’il fasse.»

Le premier ministre Blaine Higgs tiendra une conférence de presse à 14h30 pour faire le point sur la situation. Le chef libéral Kevin Vickers s’adressera aux journaliste par la suite.

Le nouveau député indépendant risque de faire l’objet d’une solide campagne de séduction de la part de l’opposition maintenant qu’il possède en quelque sorte la balance du pouvoir.

Une politique interne du Parti vert empêche un individu élu sous une autre bannière de se joindre au caucus vert sans d’abord passer par les urnes, a précisé David Coon.

Le chef est toutefois ouvert à l’idée de compter Robert Gauvin parmi ses candidats lors des prochaines élections qui pourraient avoir lieu plus tôt que tard.

«Personnellement, je le serais certainement, mais il y a un processus à suivre pour devenir candidat pour les verts. Il faut se présenter à l’investiture. Mais je pense qu’il serait un excellent candidat, absolument.»

Pour le moment, le Parti vert sera ravi de collaborer avec M. Gauvin à l’Assemblée législative, a indiqué M. Coon.

«J’ai une bonne relation avec M. Gauvin et mes collègues aussi», a-t-il dit.

«Il y a plusieurs possibilités de coopération entre le caucus vert et M. Gauvin à titre de député indépendant.»

Après avoir indiqué plus tôt cette semaine son désir d’essayer de convaincre le gouvernement de rebrousser chemin avec la fermeture partielle des urgences de six hôpitaux ruraux, David Coon affirme dorénavant que son parti est prêt à faire tomber le gouvernement.

«Nous n’avons pas du tout confiance envers ce gouvernement et nous voterons pour une motion de censure».

Un vote sur la confiance de l’Assemblée envers le gouvernement devrait avoir lieu le plus tôt possible, selon le chef du Parti vert.

«Je suis convaincu que la lieutenante-gouverneure aimerait voir un test de la confiance de l’Assemblée (envers le gouvernement). C’est la chose à faire.»