Coronavirus: les Néo-Brunswickois continuent de réserver des croisières

En raison de l’épidémie du Coronavirus, un total de 285 Canadiens seraient actuellement retenus en quarantaine à bord de deux bateaux de croisière en Asie. Les agences de voyages néo-brunswickoises affirment que les vacanciers continuent pourtant à planifier leur prochaine escapade en navire comme à l’habitude.

La semaine dernière, le navire américain Diamond Princess Cruises a dû s’arrêter à Yokohama, au Japon, après avoir recensé plusieurs cas de Coronavirus à bord de l’embarcation.

Le gouvernement fédéral a affrété un avion pour les rapatrier la plupart des passagers canadiens, coincés depuis dix jours. Jusqu’à présent, 355 personnes – dont 15 Canadiens – ont été infectées, sur un total d’environ 3500 personnes à bord.

Pendant ce temps, 3600 autres passagers vivent le même cauchemar sur un bateau de croisière, à Hong Kong.

Aucun changement observé

Wendy Forgeant-Godin, représentante de Paradise Travel Agency Inc, affirme que ses clients continuent de planifier des croisières malgré la situation.

«Jusqu’à présent, la situation n’a pas dissuadé nos clients à planifier des croisières. Certains ont des questions, c’est sûr, mais nous les rassurons en expliquant que le risque de contracter le virus est très faible à moins d’êtres en contact avec des gens des régions touchées.»

Mme Forgeant-Godin note que les voyages en Chine sont déconseillés par les autorités canadiennes, et donc aussi par son agence, mais qu’aucun avertissement n’a été émis par rapport aux croisières.

«Il faut noter que les navires de croisière infectés actuellement seront nettoyés et désinfectés, évidemment, avant d’accueillir de nouveaux passagers. Il n’y a donc pas de dangers pour nos clients en ce moment.»

Du côté de l’agence Voyage Vasco Acadie, à Lamèque, Marie-Michelle Hébert indique aussi que les croisières, notamment dans les Caraïbes, sont encore très populaires.

«Je dirais que 40 % de nos clients choisissent des croisières et 60% optent pour des voyages dans le Sud.»

Aucun changement n’a été constaté depuis les récentes éruptions du nouveau virus, souligne cette dernière.

Les destinations les plus populaires pour les voyages par avion demeurent Cuba, la République dominicaine et le Mexique.

Chez Voyages Maritimes, une employée qui n’a pas voulu être identifiée affirme que ses clients ne semblent pas trop préoccupés par les situations qui se déroulent en Asie.

«C’est sûr que les gens ne vont pas en Chine, mais on ne voit pas de grosses préoccupations au niveau des croisières.»

Cette dernière indique que l’agence est très occupée ces temps-ci et que plusieurs voyages en bateau ont déjà été réservés.

Le Coronavirus

Détecté pour la première fois à Wuhan, au centre de la Chine, le coronavirus se traduit généralement par des symptômes ressemblant à une grippe et des troubles respiratoires pouvant causer la mort, notamment chez les personnes âgées ou celles qui sont déjà aux prises avec des problèmes de santé.

En date du 14 février, sept cas ont été confirmés au Canada, dont trois en Ontario et quatre en Colombie-Britannique.

Le gouvernement canadien indique sur son site web que le risque pour la santé publique au Canada reste faible, de même que le risque pour les Canadiens à l’étranger (outre que la Chine).