Une bordée de neige prévue jeudi

Malgré des températures enregistrées depuis le début de la semaine au Nouveau-Brunswick qui sont dignes du printemps, l’hiver n’est pas tout à fait terminé.

Dame nature a encore avoir en réserve quelques centimètres de neige à déverser sur la tête des Néo-Brunswickois, comme en témoigne cette tempête hivernale qui devrait frapper la province jeudi.

Une dépression en provenance du Colorado devrait atteindre le Nouveau-Brunswick plus tard en semaine et mettre ainsi drastiquement un terme à ce chapitre de temps doux qui s’était installé samedi et qui perdure depuis.

Lundi après-midi, sous un ciel ensoleillé, le mercure a atteint 9°C à Edmundston et 8°C à Bathurst, dans le nord du Nouveau-Brunswick.

À Bathurst, le record de chaleur pour cette période de l’année qui est vieux de près d’un siècle a presque été fracassé a fait savoir Environnement Canada.

Le 24 février 1930, le mercure avait grimpé à 10°C à Bathurst, selon les livres de records de l’agence gouvernementale.

Ailleurs dans la province, le mercure oscillait entre 4°C et 8°C en fin d’après-midi lundi.

«La tempête va débuter jeudi soir et devrait frapper un peu plus dans le nord de la province où il y devrait y avoir plus de neige», a souligné la météorologue Jill Maepea, d’Environnement Canada.

De 15 à 20 cm de neige sont attendus dans les différentes régions du Nouveau-Brunswick, en plus de vents qui seront un peu plus soutenus, particulièrement dans la Péninsule acadienne.

Plus au sud, comme à Moncton et Saint-Jean, des précipitations sous forme de pluie pourraient se mélanger aux chutes de neige.

Malgré ce retour à des conditions météorologiques dignes de l’hiver, les Néo-Brunswickois peuvent au moins se consoler à l’idée que les températures demeureront relativement près des normales saisonnières.