Covid-19: quatre tests au N.-B., tous négatifs

Jusqu’à présent, seuls quatre tests de dépistage du Covid-19 ont été réalisés dans la province. Tous ont obtenu un résultat négatif.

À travers le monde, on dénombre désormais près de 80 000 contaminations (dont plus de 2800 hors de Chine) et plus de 2700 morts, selon des chiffres communiqués mercredi par l’Organisation mondiale de la santé.

Mercredi matin, les autorités de la santé publique en Ontario ont déclaré un autre cas présumé de coronavirus dans la province, ce qui porte à 12 le nombre total de cas présumés ou confirmés au Canada.

Dans l’ensemble, le risque actuel pour la santé de la population néo-brunswickoise est toujours considéré comme faible par les experts médicaux. Les autorités sanitaires affirment pourtant maintenir un haut niveau de vigilance.

«Nous continuons de surveiller les informations de l’Agence de Santé publique du Canada, et nous participons à des rencontres nationales chaque semaine», souligne la médecin-hygiéniste en chef de la province, Dre Jennifer Russell.

«Nous avons fait toutes les préparations nécessaires pour pouvoir réagir si un cas était confirmé ici.»

Son bureau veille à ce que les professionnels de première ligne soient informés au sujet du virus. Un test de dépistage a d’ailleurs été mis au point au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, à Moncton.

Dre Russel conseille aux personnes qui voyagent à l’étranger d’être bien informées et de consulter les avis de santé émis par l’Agence de Santé publique du Canada concernant les destinations à risque.

Elle demande aux citoyens qui ont voyagé à l’extérieur du Canada de surveiller leur état de santé à leur retour au pays.

«Si vous êtes récemment tombé malade pendant votre voyage ou à votre retour, communiquez avec TéléSoins 8-1-1. On ne veut pas que les gens se présentent à l’urgence. On veut que les gens restent à la maison et appellent le 8-1-1.»

Pour rappel, les symptômes du COVID-19 peuvent s’apparenter à ceux d’un rhume ou d’une grippe: fièvre, toux, difficultés respiratoires, pneumonie. Il peuvent prendre jusqu’à 14 jours pour apparaître après l’exposition au virus.

Plus que le port du masque, Dre Russell préconise de se laver les mains souvent pour éviter la propagation.

À noter qu’à partir de cette semaine, les mesures de précaution pour les passagers aériens rentrant au Canada s’appliqueront désormais aux voyageurs en provenance de tous pays.