La Ville de Shippagan s’ajoute à la liste de municipalités du Nouveau-Brunswick à ratifier la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique.

Les élus ont appuyé cette initiative lundi soir lors de la réunion mensuelle du conseil municipal de Shippagan. La résolution a été apportée à la table par le conseiller Rémi Hébert.

Avec cette résolution en main, la Ville travaillera maintenant à développer une stratégie pour renforcer et valoriser les gestes écoresponsables dans la municipalité afin de réduire la quantité de CO2 et de gaz à effet de serre émis dans l’atmosphère.

Le texte a été rédigé par plusieurs environnementalistes et est soutenu par plusieurs organisations internationales, dont l’Organisation des Nations unies et l’Organisation mondiale de la santé.

La déclaration mentionne notamment que la crise climatique constitue un enjeu qui menace l’économie, la santé humaine, l’alimentation, l’environnement ainsi que la sécurité nationale et internationale.

Elle ajoute qu’il faut sans délai appliquer toutes les solutions connues afin de réduire de toute urgence les émissions de GES.

Au cours des derniers mois, plusieurs municipalités du Nouveau-Brunswick ont ratifié ce document dont Edmundston, Tracadie, Bathurst et Moncton.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle