Le pont de Robichaud ouvert deux semaines à l’avance

Le pont temporaire à une voie qui relie Beaubassin-Est et Cap-Pelé est ouvert à la circulation depuis vendredi.

Les travaux devaient normalement se terminer le 31 mars.

Le pont de la rivière Kouchibouguac était fermé à la circulation depuis le passage de la tempête post-tropicale Dorian cet été.

Le cocktail météo avait aggravé l’état d’usure de la structure, construite en 1963.

Après une inspection en septembre 2019, le ministère des Transports et de l’Infrastructure avait interdit l’accès aux automobilistes.

Il s’agissait d’une situation fâcheuse pour certains commerçants du coin, qui dépendent souvent du va-et-vient des automobiles pour attirer la clientèle.

La circulation était redirigée vers la route 15, plus au sud, ce qui représente un détour de 10 à 15 minutes.

Christine Duguay, propriétaire du dépanneur Esso de Cap-Pelé, se dit heureuse que la circulation ait repris dans le secteur, mais elle n’est pas au bout de ses peines. Si les affaires vont mieux, elle ne le ressent pas encore.

«C’est dur à dire avec ce qui se passe avec le coronavirus. Ça n’aide pas du tout. Au moins on a eu une bonne nouvelle avec l’ouverture du pont. C’est sûr que ça aide, il y a plus de circulation», dit-elle.

Jacques LeBlanc, député libéral de Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé, est heureux de voir que le projet s’est matérialisé rapidement.

Mais le pont temporaire à une voie n’est qu’un début, selon lui.

«Je continue à parler au ministère pour m’assurer que le pont permanent soit construit. On veut qu’il y ait une solution permanente qui se réalise dans un délai assez raisonnable.»

Des citoyens et entrepreneurs de Beaubassin-Est et de Cap-Pelé ont d’ailleurs formé un comité pour faire pression sur le ministère des Transports afin qu’une structure permanente à deux voies soit construite sur la rivière Kouchibouguac.

Selon Jacques LeBlanc, le ministère mènerait des études d’impact environnemental pour ce projet d’ici la fin de l’année.

Jason Hoyt, porte-parole du ministère des Transports et de l’Infrastructure, confirme que le pont temporaire est ouvert à la circulation depuis midi le 13 mars.

«La conception, la coordination et la bonne organisation des travaux, ainsi que le dévouement de l’équipe du pont ont été des facteurs clés pour pouvoir ouvrir le pont avant la date prévue.»