Ouverture de centres de dépistage du coronavirus

Des centres de dépistage du coronavirus ouvrent leurs portes aux quatre coins de la province alors que les réseaux de santé réaffectent certaines de leurs ressources pour faire face à la crise. Des chirurgies non urgentes pourraient notamment être repoussées.

En date de mardi, dix centres de dépistage sur rendez-vous seulement seront en activité.

Ceux et celles qui présentent des symptômes légers ou modérés semblables à ceux du coronavirus pourront contacter la ligne Télé-Soins 811 ou leur médecin de famille pour obtenir un rendez-vous à l’un de ces centres.

Aucun patient ne sera admis sans rendez-vous.

«Si l’on veut que le système fonctionne et que l’on minimise la contagion, il faut respecter les consignes», a souligné la médecin-chef au sein du réseau de santé Vitalité, Dre Nicole LeBlanc.

Ces centres sont situés à Grand-Sault, Edmundston, Campbellton, Bathurst, Tracadie, Miramichi, Moncton, Saint-Jean et Fredericton.

Un onzième établissement aura pignon sur rue dans un endroit encore indéterminé dans le haut de la vallée du fleuve Saint-Jean.

Ces centres avec rendez-vous doivent permettre d’éviter la propagation de la COVID-19 dans les hôpitaux et autres établissements de santé.

«C’est fait pour qu’il n’y ait pas de salle d’attente. Ça va nous permettre de voir un patient à la fois et de bien procéder au nettoyage entre chaque patient», a confié Dre LeBlanc.

Certains centres de dépistage auront même des services à l’auto.

«Au fur et à mesure que le besoin augmente, d’autres centres de dépistage seront ouverts», a précisé  la médecin-chef.

Si une personne doit subir un test en personne après  l’évaluation réalisée par Télé-Soins 811, elle sera redirigée vers le centre de dépistage de sa région pour un rendez-vous dans les 24 heures suivantes.

Les résultats des tests de dépistage devraient être communiqués aux patients par la santé publique environ 48 heures plus tard.

Les autorités demandent au public de téléphoner au 811 seulement en cas de symptômes comme la toux, la fièvre et de la difficulté à respirer.

Télé-Soins reçoit ces jours-ci environ 1000 appels par jour au lieu des 200 appels quotidiens dont il a l’habitude.

Ceux qui n’éprouvent pas de symptômes, mais qui souhaitent obtenir de l’information sur la COVID-19 peuvent visiter le site web du gouvernement (gnb.ca/coronavirus).

Les réseaux de santé Vitalité et Horizon réaffectent ces jours-ci leurs ressources pour faire face à la pandémie.

Les patients en attente pour certains maux non urgents pourraient donc bientôt recevoir  un appel concernant le report d’un examen ou même d’une chirurgie.

«Nous identifions les cas prioritaires qui doivent être vus. Les situations de vie ou de mort comme un cancer ou qui peuvent mettre à risque un organe ou un membre seront priorisées», a indiqué Dre Nicole LeBlanc.