COVID-19 : les temps sont durs pour les agents de voyages

Les agents de voyages sont aux premières loges des victimes de l’industrie du tourisme qui est actuellement paralysé par la crise de la COVID-19.

«La grande majorité des agents de voyages sont payés à la commission, la situation est loin d’être évidente. Toute la semaine j’ai dû rembourser des gens qui s’étaient procuré des forfaits voyages tout en perdant ma commission», a illustré Marcel Levesque, qui est agent chez Voyage Musetta.

Certes, beaucoup de voyageurs vont simplement remettre à une date ultérieure leur séjour qui était prévu en Europe ou sur une des plages du Sud, a admis le résident de la Communauté rurale de Saint-André.

«Dans une telle situation, lorsque le voyage va finalement se réaliser, ça signifie que tout le travail de l’agent de voyages sera à refaire une deuxième fois et que des dépenses vont s’ajouter», a expliqué Marcel Levesque.