COVID-19: six nouveaux cas présumés au Nouveau-Brunswick

Six nouveaux cas présumés de la COVID-19 ont été répertoriés au Nouveau-Brunswick, ce qui porte à 17 le nombre de cas présumés ou confirmés dans la province (9 cas confirmés et 8 cas présumés).

Les nouvelles personnes touchées sont une femme dans la vingtaine, un homme dans la quarantaine, deux femmes dans la cinquantaine, et une femme et un homme dans la soixantaine. Cinq vivent dans le sud de la province et une dans la région centrale.

Quatre avaient fait une croisière, les deux autres ont été en contact direct avec des cas déjà identifiés.

D’autres tests seront menés au Laboratoire national de microbiologie, à Winnipeg, pour confirmer qu’il s’agit bel et bien de cas positifs.

Par ailleurs, des résidents de l’île Campobello doivent traverser des sections de l’État du Maine pour accéder à la terre continentale de la province. Le premier ministre Blaine Higgs dit avoir obtenu l’assurance que toute personne ayant besoin de voyager entre l’île et la terre continentale pour des services essentiels se verra accorder le droit de le faire.

Par ailleurs, un nouvel outil d’autoévaluation est désormais disponible en ligne et la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, se dit heureuse de la réponse du public.

«Hier, près de 5500 personnes ont utilisé l’outil d’autoévaluation, a-t-elle dit. Ceci a mené à une réduction du volume d’appels à la ligne 811, ce qui a permis à nos professionnels de la santé d’aider les personnes qui appelaient plus rapidement.»

Mme Russel continue d’inciter les gens à rester à la maison, à pratiquer l’éloignement social et à se laver les mains souvent.

Dès maintenant et pendant la durée de cette crise, les patients couverts par les régimes publics d’assurance-médicaments du Nouveau-Brunswick seront seulement responsables de payer une contribution initiale pour une nouvelle ordonnance ou pour un renouvellement d’ordonnance.

Par exemple, un patient qui a une ordonnance de 90 jours aura seulement à payer une contribution pour la première réserve de 30 jours. Il n’y aura pas de contribution à payer pour la deuxième et la troisième réserve de 30 jours pour la même ordonnance de 90 jours. Cela s’applique à tous les gens du Nouveau-Brunswick qui sont couverts par un régime public d’assurance-médicaments, y compris de nombreux aînés et personnes à faible revenu.