Commerce en ligne: une alternative aux géants du web dans la région Chaleur

Avec les fermetures de commerces qui se multiplient à travers la province, il peut être tentant de se tourner vers les géants du web pour faire nos courses. C’est pourquoi, la Chambre de commerce Chaleur, en collaboration avec JT Web Studio et la communauté des affaires, a voulu construire un site internet qui aidera à connecter les clients aux entreprises de la région.

Comment appuyer les entreprises de la région au coeur de la pandémie? Quels services sont toujours disponibles et lesquels sont maintenant modifiés?

Le nouveau site Ma Zone Chaleur devrait répondre à ces questions, en plus de répertorier les activités qui sont offertes virtuellement durant la période d’isolation.

Julie Pinette, la directrice générale de la Chambre de Commerce souligne que 26 entreprises s’étaient déjà jointes à l’initiative en date de lundi.

«C’est vraiment un projet qui nous tient à coeur. On espère qu’il donnera de l’espoir à la région et encouragera l’achat local», a-t-elle exprimé au bout du fil.

Par le biais de la nouvelle plateforme, les entreprises, les commerçants et les organismes de la région peuvent partager leurs offres ainsi que tout changement dans leurs opérations.

Les ventes de carte cadeau, les services de livraison, les sessions d’entraînements, de méditation et des consultations psychologiques offerts en ligne, par exemple, seront mis en évidence.

«Présentement, ils le font sur Facebook, mais qu’on le veuille ou non, il y a de l’information qui se perd de cette façon parce qu’on ne peut pas suivre toutes les entreprises de la région; on risque d’en manquer. Nous avons pensé que ce serait beaucoup plus efficace si on les regroupait tous à un endroit.»

Le projet, qui s’est concrétisé au cours de la fin de semaine, attire déjà l’attention des régions voisines.

«Des Chambres de Commerce de d’autres régions de la province m’appellent et me demandent: “comment avez-vous fait ça et quelles ressources avez-vous utilisées pour aller si rapidement?», a partagé la directrice.

Mme Pinette estime que Ma zone Chaleur, comme la crise du COVID-19, pourrait solidifier un mouvement de solidarité au sein de la communauté.

«C’est quelque chose qu’on a créé en temps de crise, mais qui doit rester», a-t-elle avancé.

«On pense que ça pourrait apporter une grande valeur à la région, mais on pense aussi que la crise va vraiment changer la façon dont les affaires se font et qu’il est important que ça se poursuive et continue de se développer après», a-t-elle relaté.

La Chambre de Commerce Chaleur offre également des consultations aux entrepreneurs qui ne savent pas comment modifier leurs services pendant la période d’isolation.

Mardi après-midi, le site était toujours en construction, mais Mme Pinette estime qu’il devrait être prêt à consulter avant la fin de la semaine.