COVID-19: Énergie NB offre un répit à ses clients

Énergie NB facilite la vie de ses clients en temps de criseÉnergie NB suspend sa plus récente demande d’augmentation des tarifs d’électricité afin de donner un répit à ses clients durant la pandémie de la COVID-19.

La société de la Couronne a demandé à la Commission de l’énergie et des services publics de reporter sa décision concernant la hausse moyenne de 2% qui aurait pu entrer en vigueur dès le 1er avril.

Cette augmentation aurait coûté environ 3,50$ de plus par mois aux ménages néo-brunswickois.

Énergie NB reporte aussi la date de paiement des factures d’électricité pour les clients résidentiels et les petites entreprises jusqu’à 90 jours.

La société renonce aussi aux intérêts pour les soldes impayés et les frais de retard de paiement émis après le 19 mars 2020.

Énergie NB a suspendu sa demande auprès de la Commission de l’énergie concernant le déploiement de compteurs intelligents.

La société a aussi décidé de mettre fin aux déconnexions en cas de non-paiement de ces clients jusqu’à nouvel ordre.

«Nous comprenons que de nombreux Néo-Brunswickois s’inquiètent de leur capacité à payer leurs factures à cause de cette pandémie», a déclaré le président-directeur général d’Énergie NB, Gaëtan Thomas.

«Nous cherchons des mesures supplémentaires que nous pouvons prendre pour soutenir nos clients pendant cette période difficile afin qu’ils puissent se concentrer sur leur santé et leur mieux-être.»

Énergie NB s’engage à collaborer avec ses clients pour conclure des ententes de paiement si nécessaire.

La société reporte également les interruptions de courant qui étaient prévues pour l’entretien.

Énergie NB continue de fournir des services essentiels à ses clients durant la pandémie comme le rétablissement des pannes, les demandes de déménagement et les services essentiels de chauffe-eau.

L’Ontario a annoncé mardi une réduction temporaire des tarifs d’électricité pour compenser la hausse de la consommation d’énergie pour ceux qui doivent dorénavant travailler de la maison ou qui sont en quarantaine.

Les petites entreprises et les fermes vont également profiter de cette réduction des tarifs durant au moins six semaines.

Interrogé sur l’approche de l’Ontario lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a indiqué que la province n’envisage pas de mesure semblable pour le moment.