Un chèque de 900$ aux travailleurs qui ont perdu leur emploi

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé de nouvelles mesures, mardi, pour venir en aide aux travailleurs et aux entreprises durant la pandémie de la COVID-19.

Fredericton offrira notamment un paiement unique de 900$ aux employés et aux travailleurs autonomes qui ont perdu leur gagne-pain en raison de la crise.

Ce paiement qui sera administré par la Croix-Rouge servira à combler l’écart entre le moment où les gens ont perdu leur emploi ou fermé leur entreprise et celui où ils recevront leur prestation fédérale.

La province ouvre aussi la porte à la suspension au cas par cas du remboursement de certains prêts aux entreprises pour une période de six mois.

«Cela permettra aux entreprises bénéficiant déjà de prêts du gouvernement du Nouveau-Brunswick de bénéficier d’une aide immédiate en cas de difficultés liées à la COVID-19», a indiqué le premier ministre Blaine Higgs, mardi.

L’accumulation des frais d’intérêts sera aussi suspendue pour les entreprises admissibles.

Opportunités Nouveau-Brunswick offrira des prêts d’exploitation aux petites entreprises. Ces prêts d’un maximum de 200 000$ seront sans paiement et sans intérêts durant douze mois.

Les entreprises de taille moyenne et les grandes entreprises pourront obtenir un fonds de roulement dépassant 200 000$ auprès de l’agence provinciale.

«Cette aide est complémentaire au soutien financier existant mis à disposition par nos partenaires fédéraux et les institutions et comprendra des critères spécifiques», a précisé M. Higgs.

Plus de détails sur l’aide financière provinciale seront disponibles sous peu.

Fredericton pourrait annoncer d’autres programmes pour venir en aide aux entreprises alors que les besoins se feront sentir.

«Ce n’est que le début. Nous suivrons de près la situation et continuerons à y répondre si nécessaire», a confié le premier ministre.