La chute du prix de l’essence continue au Nouveau-Brunswick

La dégringolade des prix à la pompe se poursuit au Nouveau-Brunswick pour une quatrième semaine de suite.

Le litre de l’essence ordinaire en libre-service a été établi à 85,5 cents par la Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick.

Le 27 février, la commission qui réglemente les prix des différents carburants à travers la province avait fixé à 109,3 cents le prix maximum du litre d’essence ordinaire.

Il s’agit donc une baisse de 23,8 cents en mois. En fait, les prix de l’essence actuels sont les plus bas à avoir été enregistrés à travers la province depuis l’hiver 2016.

Un conducteur ayant un réservoir d’essence de 50 litres paie environ 12$ de moins qu’à la fin du mois dernier.

Selon ce que rapporte le site spécialisé GasBuddy, l’essence se vendait à seulement 69,9 cents le litre au magasin Costco de Fredericton ce mercredi.

La situation s’explique par la guerre des prix lancée par l’Arabie saoudite et la Russie il y a trois semaines et qui a fait plonger le cours du baril à un creux en 18 ans.

Pour punir la Russie de ne pas avoir accepté de réduire sa production pour contrer l’impact négatif du nouveau coronavirus sur la demande, l’Arabie saoudite a drastiquement réduit ses prix.

Les prix de l’essence sont aussi affectés par un net recul de la demande. Au Canada et dans plusieurs autres pays, des mesures d’isolement pour contenir la pandémie de COVID-19 ont fait chuter le nombre de véhicules sur les routes et la demande en carburant.

Prix de l’essence ordinaire ailleurs au pays:

Vancouver – 104.6 cents le litre

St. John’s – 89.9

Montréal – 88.2

Charlottetown – 75.2

Halifax – 71.6

Toronto – 70.7

Winnipeg – 73.4

Edmonton – 66.2