L’audience d’un vendeur de thermopompes reportée

La comparution d’une une entreprise de Saint-Jean spécialisée dans l’inspection des résidences et dans la vente à domicile de thermopompes est reportée à une date ultérieure en raison de la pandémie de COVID-19.

À la fin janvier, à la suite d’une série de plaintes et d’une enquête de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs, une demande d’ordonnance a été déposée au Tribunal des services financiers et des services aux consommateurs pour contraindre RH Enterprises de Saint-Jean à cesser ses activités de vente à domicile au Nouveau-Brunswick.

La commission allègue que l’entreprise a réalisé des ventes à domicile sans détenir le permis requis; a agi comme courtier en crédit sans être inscrite comme tel en vertu de la loi; et a fait une déclaration trompeuse ou erronée ou n’a pas relaté un fait dont la déclaration est requise ou nécessaire pour que la déclaration ne soit pas trompeuse.

Dans un communiqué de presse émis mercredi, la Commission des services financiers et des services aux consommateurs annonce que le Tribunal des services financiers et des services aux consommateurs a remis à une date qui n’a pas été déterminée l’audience visant cette entreprise.

Cette audience doit avoir lieu en vertu de la Loi sur le démarchage et la Loi sur la communication du coût du crédit et sur les prêts sur salaire.

Selon la commission, l’entreprise s’est engagée à ne pas faire affaire au Nouveau-Brunswick tant que l’audience n’aura pas eu lieu.

La commission appelle les consommateurs à faire preuve de prudence en ce qui concerne les services à domicile, d’inspection et d’analyse gratuits, car ils sont souvent suivis d’une offre de vente.

Les consommateurs qui ont des questions ou des plaintes au sujet des services rendus par RH Enterprises sont invités à communiquer avec la commission au 1-866-933-2222.