Le point sur la COVID-19: 100 nouveaux en Ontario et la situation se stabilise en Chine

Pour une troisième journée consécutive, un nombre record de nouveaux cas de COVID-19 ont été répertoriés en Ontario mercredi. Ailleurs dans le monde, la situation continue de se détériorer en Espagne et en Italie, mais se stabilise en Chine.

Selon l’organisme WorldOMeter, 2792 cas d’infection au nouveau coronavirus sont répertoriés au Canada. Il s’agit d’une augmentation de 616 par rapport à la même heure mardi, et de 1242 par rapport à lundi.

Le nombre de décès a augmenté de trois au cours des 24 dernières heures pour atteindre 28 depuis le début de la crise.

Les morts proviennent de la Colombie-Britannique (13), de l’Ontario (9), du Québec (4) et de l’Alberta (2).

La grande majorité des nouveaux cas signalés mercredi midi viennent de l’Ontario. Les autorités sanitaires ont annoncé 100 nouveaux cas, mercredi midi, un sommet pour une seule journée depuis le début de la crise. L’ancien record (85) datait de la veille.

L’Ontario totalise maintenant 688 cas. Des 100 nouveaux cas annoncés mercredi, on rapporte un mort et cinq hospitalisations – dont une jeune femme dans la vingtaine.

Dans cette province, pas moins de 10 000 personnes sont en attente d’un résultat de test pour le coronavirus.

Au Nouveau-Brunswick, la dernière mise à jour de la Santé publique, à 9h, mercredi, fait état du même nombre de cas que mardi après-midi, soit 18.

Le nombre de tests de dépistage qui se sont avérés négatifs atteint maintenant 1276. Il était de 1117 mardi.

Ces données, tant au niveau provincial que national, sont toutefois appelées à augmenter au cours des prochaines heures alors que chaque jurisdiction effectuera de nouvelles mises à jour.

Au Nouveau-Brunswick, la médecin hygiéniste en chef de la province rencontrera la presse à 14h30. Les autorités sanitaires du Québec feront de même à 14h (heure de l’Atlantique).

Dans le monde

Sur la planète, WorldOMeter faisait état à midi d’un peu plus de 440 000 cas de coronavirus depuis le début la crise. Ce nombre était de 400 000 24 heures plus tôt (soit mardi midi), 355 000 lundi midi et de 337 469 en fin de journée dimanche.

Le nombre de morts atteint maintenant 19 753, en hausse de 2303 par rapport à mardi midi. Il était de 15 415 lundi midi.

Le nombre de personnes qui ont recouvré la santé après avoir combattu la COVID-19 est maintenant de 112 036. C’est près de 8300 de plus qu’à pareille heure mardi.

Si la situation semble s’améliorer en Chine (seulement 121 nouveaux cas ont été rapportés depuis dimanche, dont quatre mercredi), les choses continuent d’être dramatique en Espagne, où le nombre de cas a augmenté de plus de 4500 pour une troisième journée consécutive et le nombre de morts de 443 en 24 heures (et de 1366 en trois jours).

Le pays totalise maintenant un peu plus de 47 610 cas et près de 3400 morts.

C’est toujours en Italie où le nombre de morts est le plus élevé sur la planète depuis le début de la crise. Il s’établissait à 6820 – soit autant qu’en Chine et en Espagne combiné.

Aux dernières nouvelles, plus de 69 000 Italiens sont ou étaient atteints du virus.

Enfin, chez nos voisins américains, le nombre de cas est passé de 48 778 à 55 081 et le nombre de morts de 588 à 785 au cours des 24 dernières heures.

À titre comparatif, mercredi midi, les États-Unis comptaient 166 cas de COVID-19 par tranche d’un million d’habitants, contre 74 pour le Canada, 1144 pour l’Italie, 1018 pour l’Espagne et 342 pour la France.