Refus de s’isoler: une première arrestation en Atlantique

Une femme de l’ouest de Terre-Neuve-et-Labrador a été arrêtée pour avoir refusé de rester à la maison après son retour d’un voyage à l’extérieur de la province.

La Force constabulaire royale de Terre-Neuve note que la femme de 53 ans a été arrêtée mardi à Corner Brook pour avoir enfreint les ordonnances de santé publique visant à ralentir la propagation de la COVID-19.

L’agent James Cadigan raconte que les policiers ont répondu à des plaintes alléguant que la femme ne s’était pas auto-isolée pendant 14 jours, comme l’exige la loi.

M. Cadigan ajoute que des policiers ont parlé à la femme et l’ont arrêtée pour non-respect de la loi, ce qui pourrait entraîner une amende de 500 $ à 2500 $ et une peine de prison pouvant aller jusqu’à six mois.

Après avoir passé la nuit en détention, la femme a été relâchée à la suite de sa comparution; elle doit revenir en cour le 9 juin pour un plaidoyer.

Le porte-parole de la police a confirmé qu’un système de signalement public mis en place ce week-end avait reçu plus de 400 plaintes de personnes signalant des infractions présumées aux directives en matière de santé.

M. Cadigan affirme que la police a résolu 27 plaintes en contactant la personne et en l’informant des mesures, mais que la femme de Corner Brook n’a pas voulu se conformer à la directive, de sorte qu’elle a été détenue pendant la nuit.

« Si vous mettez notre communauté en danger, nous allons suivre ces mesures », a déclaré M. Cadigan.