Contrôle aux frontières du N.-B.: une centaine d’automobilistes refoulés

Depuis le 25 mars, des restrictions sont en place pour les gens qui arrivent au Nouveau-Brunswick de l’extérieur de la province. Tous les véhicules qui entrent dans la province sont interceptés à des postes de contrôle puisque les voyages qui sont jugés non nécessaires sont interdits.

Depuis la mise en place de cette mesure, les policiers ont contrôlé 2500 véhicules, dont 1687 véhicules commerciaux et 210 autres avec à bord des Néo-Brunswickois qui doivent s’auto-isoler pendant 14 jours.

Les agents de la paix ont refusé l’entrée à 93 automobilistes qui voulaient effectuer des voyages non-essentiels. Ils ont dû faire demi-tour.

Les gens qui sont arrivés au Nouveau-Brunswick depuis la mise en œuvre des points de contrôle aux frontières interprovinciales peuvent s’attendre à un suivi de la part d’agents d’application de la loi.