Des entreprises de Dieppe offrent 1000 repas à des gens dans le besoin

Des entreprises de Dieppe ont mis la main à la pâte pour préparer 1000 repas pour les clients du Carrefour pour femmes, du Dépôt alimentaire et de l’Association multiculturelle du Grand Moncton.

Le secteur de la restauration est l’un des plus touchés par les mesures de sécurité mises en place pendant la pandémie.

Des restaurateurs ont donc tenté de changer la donne.

Selon Paul Farrah, PDG de Xtreme Cold Storage et de Partner Seafood, il s’agissait aussi de «redonner le sourire» aux gens pendant la pandémie.

Xtreme Cold Storage est une entreprise d’entreposage réfrigéré et Partner Seafood est un distributeur de fruits de mer.

Les deux entreprises sont situées près de l’Aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton. Comme le fret aérien s’est tari pendant la pandémie, les affaires ont aussi diminué.

«Notre activité chez Xtreme Cold et Partner Seafood tourne au ralenti», explique le PDG.

C’est aussi le cas de Sai Krishna, une entreprise de traiteurs spécialisée en nourriture indienne qui loue des locaux dans les bureaux d’Xtreme Cold.

Les clients du traiteur – hôtels, restaurants et casinos – sont pour la plupart fermés et l’entreprise a été forcée de réduire ses opérations.

Pour changer la donne, les trois entreprises se sont donc affairées à préparer 1000 repas à l’aide d’ingrédients locaux dans la cuisine de Xtreme Cold, en utilisant une recette du chef Raman Sobti, de Sai Krishna.

L’entreprise Cavendish Farms a aussi fourni des patates pour préparer les repas.

Ces repas serviront à nourrir les clients du Carrefour pour femmes, du Dépôt alimentaire et de l’Association multiculturelle du Grand Moncton.

Paul Farrah affirme que près de 500 repas ont déjà été livrés aux organismes.

Il explique que ces organismes ont été choisis puisqu’ils permettent d’aider trois groupes particulièrement vulnérables en temps de pandémie.

Le Carrefour pour femmes vient en aide aux personnes en situation de violence conjugale, qui pourraient être forcées de demeurer en isolation avec leur agresseur.

Le Dépôt alimentaire nourrit les personnes aux prises avec l’insécurité alimentaire et distribue de la nourriture aux autres banques alimentaires du Nouveau-Brunswick.

L’Association multiculturelle du Grand Moncton (AMGM, ou MAGMA) aide les immigrants qui ont peu de moyens.

Pour la suite, Paul Farrah lance le défi aux autres restaurateurs de venir en aide aux organismes caritatifs de la région à leur manière, s’ils peuvent se le permettre.

«On veut lancer l’appel aux autres entreprises de reprendre le flambeau et de faire des plats pour ces organismes-là, parce que 1000 plats, ça ne va pas satisfaire la demande aujourd’hui», estime le PDG, qui espère que son initiative créera un effet de boule de neige.