Le Distanceur social, un petit appareil technologique prêt-à-porter qui permet aux travailleurs de maintenir une distance sécuritaire en eux, vient de faire son apparition sur le marché nord-américain.

L’appareil est le fruit du travail de trois entrepreneurs du secteur industriel qui ont mis en commun leurs ressources et leur expertise pour fonder la société Technologies Social Distancer.

Créé grâce au soutien du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada, le Distanceur social calcule en continu la distance entre les personnes et émet un signal si elles se trouvent à moins de 2,5 mètres les unes des autres.

L’appareil est doté de trois différents types d’alerte, soit un voyant lumineux rouge LED qui clignote, de même qu’un système de vibration et audio qui signalent aux employés qu’ils doivent s’éloigner.

D’une taille qui s’apparente à une carte de crédit, le Distanceur social est doté d’une batterie rechargeable permettant son utilisation jusqu’à 12 heures, une autonomie suffisante pour couvrir entièrement un quart de travail.

Il ne nécessite pas l’installation d’un équipement ou d’une application quelconque, indique le fabricant de la région de Montréal.

«Comme la plupart des travailleurs doivent collaborer de près pendant leur quart de travail, il peut s’avérer difficile de respecter les règles de distanciation sociale. Le Distanceur social offre une solution simple aux travailleurs pour qu’ils puissent s’acquitter de leurs tâches tout en respectant les règles de sécurité relatives à la COVID-19», a indiqué par voie de communiqué Jarred Knecht, cofondateur et directeur de l’exploitation de Technologies Social Distancer Inc.

«Grâce au Distanceur social, les employés peuvent réaliser leurs tâches sans problème de proximité inopiné ni désaccord quant à la distance réelle que représentent les deux mètres», a quant à lui souligné John Soares, le cofondateur et vice-président de Technologies Social Distancer Inc.

L’appareil portatif, qui est livré en boîte de 10 unités, est en vente à partir de 199$. Il peut être expédié au Canada, aux États-Unis et en Europe en quelques semaines.

Le fabricant a indiqué qu’une partie des recettes liées à la vente de chaque appareil sera remise à des fonds d’aide relatifs à la COVID-19.

«Nous avons eu une belle réaction suite à la nouvelle et sommes déjà en discussion avec de grandes entreprises pour qu’elles adoptent ce produit pour leurs employés. Nous sommes également en discussion avec les gouvernements fédéral et provincial sur la manière dont cela pourrait jouer un rôle dans la stratégie de retour progressif au travail», a indiqué à l’Acadie Nouvelle un porte-parole de la nouvelle entreprise.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle