Aucun nouveau cas, mais la bataille est loin d’être gagnée, selon la Dre Russell

L’absence de nouveau cas de la COVID-19 pour une 11e journée consécutive au Nouveau-Brunswick ne signifie pas que la province a remporté le combat contre le virus, prévient la médecin-hygiéniste en chef.

Dre Jennifer Russell a indiqué mercredi que la population doit s’attendre à un retour de la COVID-19 dans les prochains mois même si le Nouveau-Brunswick ne compte plus que quatre cas actifs, dont seulement un à l’hôpital.

«Tant qu’il y aura des cas hors de notre province, juste de l’autre côté de la frontière dans d’autres juridictions, nous devons rester vigilants», a-t-elle indiqué.

«La COVID-19 n’a pas disparu juste parce qu’il n’y a aucun (nouveau) cas dans la province aujourd’hui. Il y aura d’autres cas.»

La Santé publique a réalisé 269 tests de dépistage de la maladie entre mardi et mercredi. C’est en deçà de l’objectif quotidien de 300 à 500 tests que se sont donné les autorités.

Depuis mardi, les critères d’admissibilité aux dépistages ont été élargis afin de tester plus de gens.

La liste de symptômes qui pourraient justifier un examen compte désormais une fatigue nouvellement apparue, de nouvelles douleurs musculaires, la diarrhée, la perte du goût ou de l’odorat et, chez les enfants seulement, l’apparition de taches mauves sur les doigts ou les orteils.

Cette série de symptômes s’ajoute à ceux déjà annoncés: de la fièvre supérieure à 38 degrés Celsius, une nouvelle toux ou une toux chronique qui s’aggrave, un mal de gorge, un écoulement nasal et un mal de tête.

Ceux qui éprouvent deux de ces symptômes ou plus devraient contacter leur médecin de famille ou la ligne Télé-Soins 811 afin d’obtenir un rendez-vous dans une clinique de dépistage de la COVID-19.

La Santé publique demande aux parents de contacter le 811 si leurs enfants ont des taches mauves sur les doigts ou les orteils, même s’ils ne détectent aucun autre symptôme.

Trois-cents personnes ont contacté Télé-Soins, mardi, et environ la moitié ont été envoyé vers une clinique de dépistage.