Un coup fatal pour le zoo de Saint-Jean

Après 45 années d’activités, le zoo Cherry Brook de Saint-Jean fermera définitivement ses portes.

La pandémie de COVID-19 a porté le coup fatal à l’institution inaugurée en 1974 dans le parc Rockwood.

«Les conditions dans lesquelles nous nous trouvions en raison la pandémie de COVID-19 a mis le zoo dans une position financière insoutenable», a déclaré par voie de communiqué Norm McFarlane, le président du conseil d’administration du zoo Cherry Brook.

«C’est une décision extrêmement déchirante… Nous savons que la communauté comprendra que nous agissons pour le bien-être de nos animaux, a pour sa part indiqué la directrice du zoo, Martha McDevitt.

L’institution continue pour l’instant de prendre soin de ses animaux en attendant le processus de relocalisation de ceux-ci qui doit s’effectuer en collaboration avec l’Association des Zoos et Aquariums du Canada.

Aux dernières nouvelles, 84 animaux répartis au sein de 33 différentes espèces habitaient au zoo Cherry Brook, dont des lions et des tigres de Sibérie.

Avec la fermeture de l’établissement de Saint-Jean, le Nouveau-Brunswick ne compte plus qu’un seul et unique zoo sur son territoire, soit celui de Magnetic Hill, à Moncton.