COVID-19: tout ce que vous devez savoir mercredi matin

Le nombre de Canadiens décédés depuis le début de la pandémie de COVID-19 dépasse maintenant les 4000.

Selon les données mises à jour à 4h dans la nuit de mardi à mercredi, le nombre de cas au pays est de 62 046. Il s’agit d’une hausse de 1274 (2%) par rapport à la même heure la veille.

Des 62 046 cas répertoriés, 43% sont considérés comme guéris.

Le nombre de décès atteint maintenant 4043, en hausse de 189 (4,9%) par rapport à mardi. Le taux de mortalité au coronavirus au pays s’élève maintenant à 6,5% (contre 3,2% dans les province de l’Atlantique; dans les deux cas, il s’agit d’une hausse de 0,2% par rapport à la veille).

C’est donc dire que le coronavirus a fait plus de 3000 victimes au pays au cours des 20 derniers jours. Il en avait fait un peu plus de 1000 au cours des cinq semaines précédentes.

Voici le décompte des cas, des décès et des guérisons, par province:

Québec: 33 417  confirmés (incluant 2398 morts, 7578 guérisons)

Ontario: 18 310  confirmés (incluant 1361 morts, 12 779 guérisons)

Alberta: 5893 confirmés (incluant 106 morts, 3219 guérisons)

Colombie-Britannique: 2232 confirmés (incluant 121 morts, 1472 guérisons)

Nouvelle-Écosse: 991 confirmés (incluant 41 morts, 652 guérisons)

Saskatchewan: 487 confirmés (incluant 6 morts, 310 guérisons)

Manitoba: 282 confirmés (incluant 7 morts, 238 guérisons)

Terre-Neuve-et-Labrador: 259 confirmés (incluant 3 morts, 241 guérisons)

Nouveau-Brunswick: 119 confirmés (incluant 118 guérisons)

Île-du-Prince-Édouard: 27 confirmés (incluant 25 guérisons)

Canadiens rapatriés: 13 confirmés

Yukon: 11 confirmés (incluant 11 guérisons)

Territoires du Nord-Ouest: 5 confirmés (incluant 5 guérisons)

Nunavut: Aucun cas confirmé

Total: 62 046  (incluant 4043 morts, 26 661 guérisons).

 

Sur la planète, le site WordOMeter fait état de près de 3,751 millions de cas d’infection et de 259 000 morts.

Le site dénombre maintenant 1,238 million d’infectés aux États-Unis, dont 72 285 morts.

 

Les marchés poursuivent leur remontée mercredi

Les marchés asiatiques et européens ont poursuivi leur redressement mercredi, encouragés par les nouvelles mesures de déconfinement annoncées par différents gouvernements.

En début de séance en Europe, le FTSE 100 britannique avançait de 0,1%. Le DAX allemand et le CAC français glissaient d’environ 0,1%.

À New York, avant l’ouverture des marchés, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles et l’indice élargi S&P grimpaient de 0,7%.

Du côté de l’Asie, la bourse de Hong Kong a pris 1,1%, celle de Shanghaï 0,3% et le Kospi 1,8% à Séoul.

La bourse japonaise était fermée pour un férié.

À la Bourse des matières premières de New York, le baril de pétrole brut avançait de 13 cents US à 24,71 $US.

Ne mettez pas vos masques au micro-ondes

«Chauffer un masque dans le micro-ondes, dans le but de le décontaminer, représente un risque d’incendie potentiel et ne devrait jamais être fait», a déclaré le commissaire des incendies de l’Ontario Jon Pegg, dans un communiqué envoyé mardi.

Ce message a été envoyé en réponse à certaines suggestions selon lesquelles les micro-ondes peuvent être utilisés pour stériliser les masques.

Il y a aurait eu 51 décès causés par des incendies en Ontario entre le 1er janvier et le 4 mai. Cela représente 65% de plus qu’à pareille date l’an dernier, indique M. Pegg.

Le commissaire des incendies rappelle l’importance de la prévention des incendies durant la pandémie de COVID-19.

«Plusieurs familles restent à la maison et cuisinent davantage. Les Ontariens doivent être encore plus vigilants.»

En mars, 17 Ontariens ont péri dans un incendie.

Aide financière d’Ottawa insuffisante, selon les agriculteurs

Le monde agricole est déçu de l’aide annoncée par le gouvernement fédéral mardi.

Ottawa offre 252 millions $ au secteur agroalimentaire. De cette somme, 77 millions $ iront aux usines de transformation alimentaire afin de financer la protection des travailleurs.

Des abattoirs ont vu des éclosions de la COVID-19 dans leurs murs, forçant certaines fermetures temporaires et provoquant la mort d’un travailleur en Alberta.

La Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) réclamait 2,6 milliards $ en aide. À 252 millions $, on est donc loin du compte.

«On apprécie le geste, mais c’est définitivement insuffisant», s’est offusqué le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Marcel Groleau.