Le sentier Fundy pris d’assaut!

Comme si elles s’étaient passé le mot, plus de 2000 personnes ont envahi la promenade du sentier Fundy dimanche, au nord-est de Saint-Jean.

Une habituée du sentier, Carlena Munn, s’y est présentée un peu avant midi. À sa sortie du lieu, elle a pris en photo une série d’automobiles qui attendaient leur tour, s’étirant à perte de vue.

«Je n’ai jamais vu tant de monde, même pas le jour du Canada», dit celle qui a passé le plus clair de son temps à cet endroit l’été dernier.

Le 8 mai, le Nouveau-Brunswick est passé à la deuxième phase de son processus de déconfinement. L’ouverture de la promenade du sentier Fundy était prévue pour le 15 mai, en même temps que le parc provincial Mactaquac ainsi que quelques plages.

Carlena Munn croit que les gens ont profité de la température clémente et de la longue fin de semaine de la fête de la Reine pour prendre un peu d’air.

«J’attendais que le sentier ouvre depuis longtemps. Ça fait du bien de se libérer de cette anxiété qui ne cessait d’augmenter parce qu’on est confinés.»

La promenade du sentier Fundy – à ne pas confondre avec le Parc national Fundy, situé plus au nord – est géré par une trentaine d’employés et un organisme à but non lucratif.

Il s’agit d’un réseau de sentiers côtiers qui s’étendent sur environ 30 km.

Évidemment, il faut toujours y garder deux mètres de distance avec les autres randonneurs et les sentiers peu spacieux sont à sens unique.

Le président du sentier Fundy, Greg Turner, estime que la fréquentation de dimanche est bon signe pour la saison touristique qui s’en vient. Il a espoir que les Néo-Brunswickois voudront découvrir les attractions de leur province en l’absence de touristes issus de l’extérieur.

Le sentier était l’un des premiers parcs à ouvrir ses portes. D’autres attractions touristiques, dont les rochers Hopewell et le Village historique acadien, par exemple, pourront ouvrir début juin.

«Normalement, les gens iraient aux rochers Hopewell, au Parc national Fundy ou au Parc Kouchibouguac, mais ils sont fermés actuellement. On est l’un des premiers à ouvrir, donc les gens se sont réunis ici.»

Greg Turner explique que l’achalandage a quelque peu ralenti l’admission à la promenade dimanche et que les employés ont gardé le sentier ouvert pour deux heures de plus afin de compenser le délai.

Il ajoute aussi que les automobilistes se sont presque tous présentés à l’entrée ouest, alors que le parc vient d’ouvrir une nouvelle entrée à l’est.

Il y a un mois, il n’avait aucune idée que les lieux pourraient accueillir des randonneurs. L’annonce de l’ouverture de certains parcs a poussé les employés du sentier Fundy à mettre les bouchées doubles pour pouvoir ouvrir dès que possible.

Greg Turner estime que ces efforts ont été récompensés. Somme toute, c’était une journée-record pour le parc. Il estime que plus de 2000 personnes s’y sont pointées dimanche.

C’est un bon début de saison pour ce parc, qui dépend en grande partie des frais d’admission pour assurer son financement.