Presse francophone: l’Acadie Nouvelle finaliste pour l’article et l’éditorial de l’année

L’Acadie Nouvelle est finaliste dans trois catégories parmi les plus prestigieuses des Prix d’excellence de la presse francophone.

Ce concours national de journalisme est organisé chaque année par l’Association de la presse francophone.

Le journaliste Cédric Thévenin est finaliste dans la catégorie Prix d’excellence pour l’article d’actualité de l’année, pour son enquête intitulée Centre d’appels: la détresse au bout du fil, qui raconte l’enfer que vivent de nombreux employés de cette industrie.

L’Eau Vive de la Saskatchewan et L’Express de Toronto sont les autres finalistes.

L’éditorial Un doigt d’honneur en Acadie, rédigé par François Gravel, a été retenu dans la catégorie Prix d’excellence pour l’éditorial de l’année.

Cet éditorial porte sur la controverse provoquée par le chanteur Serge Brideau, qui a dénoncé l’unilinguisme du premier ministre Blaine Higgs et lui a fait un doigt d’honneur en plein spectacle du 15 août.

L’Acadie Nouvelle est aussi finaliste dans la catégorie Prix d’excellence pour la meilleure présence numérique.

Le Congrès national annuel de l’APF, dans le cadre duquel l’Anti-Gala des Prix d’excellence de la presse francophone 2020 devait prendre place en septembre prochain, a été annulé en raison de la pandémie de la COVID-19.

Malgré ceci, les gagnants de cette année seront annoncés le jeudi 25 juin à 19 h (HAE) via la page Facebook de l’APF par l’entremise d’un Anti-Gala virtuel animé par le magicien-humoriste, Éric Leclerc.

PRIX D’EXCELLENCE  

Prix d’excellence pour l’article d’actualité de l’année

Acadie Nouvelle (Nouveau-Brunswick)

L’Eau Vive (Saskatchewan)

L’Express (Toronto)

 

Prix d’excellence pour l’article « Arts et culture » de l’année 

L’Aurore boréale (Yukon)

L’Eau Vive (Saskatchewan)

Le Gaboteur (Terre-Neuve-et-Labrador)

 

Prix d’excellence pour l’article communautaire de l’année 

Agricom (Ontario)

Le Gaboteur (Terre-Neuve-et-Labrador)

Le Goût de vivre (Huronie, Ontario)

L’Orléanais (Orléans, Ontario)

 

Prix d’excellence pour l’éditorial de l’année

Acadie Nouvelle (Nouveau-Brunswick)

Agricom (Ontario)

La Liberté (Manitoba)

 

Prix d’excellence pour la « Une » de l’année

Agricom (Ontario)

La Liberté (Manitoba)

L’Eau Vive (Saskatchewan)

 

Prix d’excellence pour la photographie de l’année

L’Aquilon (Territoires du Nord-Ouest)

L’Eau Vive (Saskatchewan)

Le Nunavoix (Nunavut)

Le Voyageur (Nord de l’Ontario)

 

Prix d’excellence pour l’annonce conçue « maison » de l’année

La Liberté (Manitoba)

La Voix acadienne (Île-du-Prince-Édouard)

Le Gaboteur (Terre-Neuve-et-Labrador)

 

Prix d’excellence pour le cahier spécial de l’année

La Liberté (Manitoba)

La Voix acadienne (Île-du-Prince-Édouard)

Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

 

Prix d’excellence pour le projet spécial de l’année

La Liberté (Manitoba)

Le Gaboteur (Terre-Neuve-et-Labrador)

Le Voyageur (Nord de l’Ontario)

 

Prix d’excellence pour la meilleure présence numérique

Acadie Nouvelle (Nouveau-Brunswick)

La Liberté (Manitoba)

L’Express (Toronto)

 

PRIX D’EXCELLENCE GÉNÉRALE

Prix d’excellence Antidote pour la qualité du français

La Liberté (Manitoba)

L’Eau Vive (Saskatchewan)

L’Express (Toronto)

 

Prix d’excellence générale pour la qualité graphique du journal

La Liberté (Manitoba)

L’Aurore boréale (Yukon)

Le Droit (Ottawa)

 

Prix d’excellence générale pour la rédaction journalistique

L’Aurore boréale (Yukon)

Le Franco (Alberta)

L’Express (Toronto)

 

JOURNAL DE L’ANNÉE

La Liberté (Manitoba)

L’Aurore boréale (Yukon)

L’Eau Vive (Saskatchewan)

Le Droit (Ottawa)