Partage d’images sexuelles: un ado de la Péninsule arrêté

Un adolescent âgé de 15 ans de la Péninsule acadienne fait face à des accusations liées au partage d’images sexuelles de personnes d’âge mineur.

L’enquête de la GRC a débuté en novembre, lorsque les policiers ont reçu plusieurs plaintes  au sujet d’un individu qui se servait d’une plateforme de réseaux sociaux afin d’intimider et de menacer des jeunes filles âgées de moins de 14 ans. Il cherchait à les convaincre de lui envoyer des photos d’elles-mêmes où on les voyait nues. La police a identifié plusieurs victimes au Nouveau-Brunswick.

Dans l’avant-midi du 27 mai, le District du Nord-Est de la GRC a exécuté deux mandats de perquisition dans deux résidences d’une localité de la Péninsule acadienne. L’adolescent ciblé a été arrêté dans une des deux résidences et plusieurs appareils électroniques ont été saisis.

Le suspect a été libéré sous plusieurs conditions. Il comparaîtra devant le tribunal pour adolescents à Caraquet le 27 octobre. Il devrait faire face à des accusations de leurre d’enfant, de possession de pornographie juvénile et de distribution de pornographie juvénile.

Étant donné l’âge mineur de la personne appréhendée, on ne peut divulguer toute information qui permettrait de l’identifier, ainsi que ses victimes.

«Compte tenu de la situation actuelle dans la province, les jeunes sont plus souvent à la maison et passent davantage de temps à socialiser avec leurs amis en ligne, a déclaré le caporal Sylvain Bergeron. Le District du Nord-Est travaille étroitement avec les collectivités et ses partenaires locaux pour offrir aux familles des conseils sur la sécurité Internet et pour les éduquer à ce sujet.»

Le Centre canadien de protection de l’enfance offre aussi des ressources pour parler aux enfants de la sécurité en ligne. L’enquête se poursuit.