COVID-19: tout ce que vous devez savoir mercredi matin

La progression du coronavirus et des morts qui y sont associés a grandement ralenti au pays au cours des derniers jours.

Selon les données mises à jour à 4h dans la nuit de mardi à mercredi, le nombre de cas au pays s’élève à 101 963. Il s’agit d’une hausse de 326 par rapport à la veille. Au cours des deux derniers jours, 626 nouveaux cas ont été rapportés.

Des infections au coronavirus répertoriées au pays depuis le début de la crise, 63,4% sont considérés guéris.

Le nombre de décès atteint maintenant 8454 en hausse de 18 par rapport à la veille et de seulement 24 par rapport à lundi.

Le taux de mortalité au coronavirus au pays s’élève maintenant à 8,3% (contre 4,5% dans les province de l’Atlantique).

Parlant de l’Atlantique, le nombre de cas s’élève à 1514 dans les quatre provinces les plus à l’est du pays. Au cours des neuf derniers jours, seulement huit nouveaux cas ont été déclarés (tous au Nouveau-Brunswick).

Le coronavirus a fait 68 morts en Atlantique et 20 cas demeurent actifs (tous au Nouveau-Brunswick).

Sur la planète, le site WordOMeter fait état de plus de 9,3 millions de cas d’infection et de plus de 480 000 morts.

Le site dénombre maintenant plus de 2,4 millions d’infectés aux États-Unis (dont environ la moitié demeurent actifs) et un peu plus de 123 000 morts.

Les autorités sanitaires croient toutefois que ce nombre est beaucoup plus élevé en raison du nombre de personnes qui sont décédées à la maison sans avoir subi de test de dépistage au préalable.

Les pays qui sont frappés par le plus de décès depuis le début de la crise sont, outre les États-Unis, le Brésil (52 788), le Royaume-Uni (42 927), l’Italie (34 675) et la France (29 720).

 

À lire

Un nouveau cas de COVID-19 mardi

Le Réseau Vitalité satisfait de son bilan

 

Distanciation physique: deux mètres, tranche l’Agence de la santé publique du Canada

L’Agence de la santé publique du Canada continue de recommander une distanciation physique de deux mètres, même si le Québec en a décidé autrement dans certaines circonstances.

Lors d’une conférence de presse, mardi, l’administratrice en chef de la santé publique du Canada a souligné qu’elle en a discuté il y a seulement quelques jours et qu’il y avait consensus à ce sujet.

«Lors de notre dernière discussion, qui était seulement la semaine dernière, nous avons convenu que deux mètres est ce que nous voulons recommander pour les Canadiens», a relaté la Dre Theresa Tam.

Si elle reconnaît que certaines provinces doivent «s’ajuster à certaines réalités», la Dre Tam rappelle qu’une distance de deux mètres permet d’éviter la propagation de gouttelettes possiblement infectées.

Depuis lundi, le Québec a assoupli les mesures de distanciation physique pour des situations bien précises.

La distance à respecter est de 1,5 mètre dans les locaux de classe et les salles de spectacle et de cinéma. Les enfants de 16 ans et moins, eux, peuvent maintenant se trouver à une distance d’un mètre.

La Dre Tam rappelle que les consignes sanitaires continuent de s’appliquer s’il n’est pas possible de respecter une distance de deux mètres.

«On recommande toujours de porter un masque, de se laver les mains, de ne pas aller à l’extérieur et d’échanger avec des gens si on est malade. Tout cela s’applique encore», a-t-elle déclaré, mardi.