Réouverture des terres de la Couronne grâce à la pluie des derniers jours

Le gouvernement provincial a levé toutes les restrictions sur l’accès aux terres de la Couronne, mises en place plus tôt ce mois-ci en raison des conditions extrêmement sèches.

La nouvelle a été annoncée lundi matin par voie de communiqué. Toutes les activités industrielles et récréatives étaient restreintes sur les terres de la Couronne depuis le 19 juin.

Le ministre des Ressources naturelles et du Développement de l’Énergie, Mike Holland, invite la population à continuer à faire preuve de prudence malgré tout.

«Les conditions se sont améliorées, mais la menace d’incendie de forêt reste sérieuse. Nous demandons au gens de rester vigilants et de se montrer prudents lorsqu’ils se trouvent dans les bois.»

Il demande d’ailleurs à la population de ne pas allumer des feux d’artifice pour célébrer la fête du Canada cette semaine.

«Nos forêts sont toujours sèches et il nous faut plusieurs jours de pluie constante pour réduire le risque d’incendie.»

Au moment d’écrire ces lignes, lundi avant-midi, toute la province était sous le coup d’une interdiction de brûlage. Il est donc strictement interdit de faire des feux de camp pour le moment.

L’avis de brûlage est mis à jour à 14h sur le site web du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Le climat sec de ce printemps a entraîné une saison très active en matière d’incendies de forêt.

Depuis le début de 2020, près de 290 incendies de forêt ont brûlé plus de 1161 hectares de terres forestières.

La moyenne annuelle sur 10 ans jusqu’à maintenant est de 158 incendies de forêt et de 197 hectares.