L’Île-du-Prince-Édouard rapporte deux nouveaux cas de COVID-19

Les autorités de l’Île-du-Prince-Édouard ont rapporté dimanche deux nouveaux cas de COVID-19, tous deux liés à un cas signalé la veille.

L’administratrice en chef de la santé de la province, la Dre Heather Morrisson, a indiqué que les deux nouveaux cas avaient été en contact avec un Prince-Édouardien âgé de la vingtaine qui s’était rendu en Nouvelle-Écosse.

Cet homme y aurait rencontré une personne venant des États-Unis. Il ne présentait aucun symptôme lorsqu’il est revenu lundi dans la province.

La Dre Morrison a mentionné que les autorités des deux provinces collaboraient afin de trouver la source de la contamination.

Elle a aussi dit que les deux nouveaux cas étaient eux aussi des hommes âgés de la vingtaine.

La Dre Morrison a cherché à rassurer la population en affirmant que le risque de propagation communautaire demeurait faible.

« On ne sait jamais quand une éclosion peut éclater quelque part. C’est pour cette raison que les mesures de la santé publique sont importantes », a dit la Dre Morrison.

L’Île-du-Prince-Édouard avait annoncé samedi ses trois premiers cas de COVID-19 depuis plus de deux mois.

Parmi ces cas figure une femme dans la vingtaine qui est une employée d’un établissement pour personnes âgées de Charlottetown. Elle a nommé neuf personnes avec qui elle a été en contact étroit, leurs tests ont été négatifs, relate la Dre Morrison.

Pas moins de 140 employés et 129 résidents de l’établissement en question ont également été déclarés négatifs après avoir subi des tests samedi.

La Dre Morrison a réitéré que ces éclosions ne sont pas liées à des résidents saisonniers ou à l’ouverture de la province aux résidents des provinces de l’ Atlantique.