Visites dans les hôpitaux: Vitalité assouplit les règles

Le Réseau de santé Vitalité assouplit les règles concernant les visites des patients dans ses établissements hospitaliers, après plus de deux semaines sans apparition de nouveau cas de la COVID-19 dans la province.

Depuis jeudi, les visites quotidiennes peuvent avoir lieu de 14h à 20h chaque jour, mais les patients ne pourront recevoir qu’un visiteur à la fois. Si une personne de soutien est nécessaire pour un visiteur, deux visiteurs sont alors permis en même temps, à condition d’informer l’unité de soins.

Les visiteurs doivent être âgés de 12 ans ou plus et la présence d’animaux de compagnie est interdite.

À noter également que les cas de COVID-19 hospitalisés et les cas suspects de COVID-19 en isolement ne peuvent pas recevoir de visiteurs, a indiqué le réseau par voie de communiqué.

Certaines exemptions et restrictions ont aussi été précisées.

Dans les unités de soins palliatifs, les patients peuvent accueillir deux visiteurs à la fois et les heures permissives seront ajustées en tenant compte du désir des patients.

Un visiteur supplémentaire (soins pastoraux/spirituels) par patient en fin de vie peuvent maintenant entrer dans l’établissement afin d’apporter du confort au patient, à la famille et aux proches pendant cette période.

Aux unités de soins intensifs, les patients auront droit à un visiteur à la fois, mais il doit obligatoirement être un membre de la famille proche. La durée de la visite sera déterminée par le personnel de l’unité en fonction de l’état du patient et du niveau d’activité de l’unité.

Concernant les services mère-enfant, les heures des visites seront ajustées pour ces patients.

Quant aux unités de soins de longue durée, les visites doivent se faire sur rendez-vous, car l’objectif est de limiter le nombre de visiteurs à cette unité.

Les nouvelles règles, qui étaient en place depuis le 24 juin, ont ainsi été assouplies afin de permettre aux patients de continuer à recevoir des visiteurs tout en assurant la sécurité de tous, a fait part le PDG de Vitalité, Gilles Lanteigne.

«Nous suivons les directives du Bureau de la médecin-hygiéniste en chef de la province, mais nous prenons aussi en considération les suggestions de nos différents partenaires lorsque vient le temps d’établir nos politiques. Étant donné que la situation actuelle est évolutive, nos façons de faire le sont tout autant. L’état de la pandémie actuelle au niveau provincial nous permet à présent de modifier un peu notre approche en matière de gestion des visites et d’adopter des règles moins contraignantes.»

M. Lanteigne prévient qu’il faut demeurer à l’affût d’une deuxième vague qui pourrait surgir à tout moment. C’est pourquoi il réitère que les visiteurs doivent continuer à adopter la totalité des mesures préventives contre la COVID-19, notamment la distanciation physique, le port du masque et le lavage fréquent des mains.